Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Alerte pré-cyclonique en Nouvelle-Calédonie Médecine des voyages

Publié le 18 fév. 2019 à 08h33

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L'ensemble de la Nouvelle-Calédonie est placé en pré-alerte cyclonique de niveau 1. L'alerte sera déclenchée en province Nord, sur les communes de Bélep, Hienghène, Kaala-Gomen, Koumac, Ouégoa, Pouébo et Poum, le dimanche 17 février 2019 à 23h00, heure locale

Le dimanche 17 février 2019 à 17h, heure locale, le cyclone OMA se trouve par 15.7 Sud, 164.3 Est, soit à environ 450 km au nord de Bélep. La dépression tropicale forte est quasi-stationnaire à l'ouest de Santo (nord du Vanuatu). La pression en son centre est estimée à 980 hPa. Elle génère des vents de l'ordre de 110 km/h, avec des rafales à 155 km/h près de son centre. 

Dans les prochaines 24 heures, OMA devrait commencer à se déplacer SW pour se situer à environ 200 km dans le nord de Bélep lundi en fin de journée. Elle devrait s'intensifier à nouveau. 

Lundi, des rafales de secteur est de plus de 100 km/h commenceront à souffler sur Bélep et sur la pointe Nord-Est. Des orages pourront aussi donner de fortes pluies sur le Nord, la Chaîne et la façade Est. Enfin, la mer devient très forte, avec des creux dépassant 4 m.

OMA devrait ensuite passer mardi matin entre 50 et 100 km au nord-ouest de Bélep. La dégradation du temps (vent violent, pluies intenses, forte houle) est maximale sur l'extrême Nord. 

Conseils de comportement :

  • se tenir constamment informé du niveau d'alerte et de la situation météorologique par les médias (radios, télévision, presse écrite), en consultant les sites internet de la Sécurité Civile et de Météo-France ;
  • suivre scrupuleusement les consignes de la Sécurité Civile.

Source : Météo France Nouvelle-Calédonie.


Référence principale :