Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

2019-CoV mise à jour des informations dsponibles le 23 janvier 2020 Médecine des voyages

Publié le 23 jan. 2020 à 15h29

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Le 23 janvier 2020, la Commission nationale de la santé de Chine a signalé plus de 400 nouveaux cas, dont 17 décès dans 13 provinces.  En dehors de la Chine, deux cas supplémentaires ont été signalés en Thaïlande, deux à Macao chez une voyageuse en provenance de Wuhan, et un aux États-Unis.

Les autorités sanitaires chinoises  ont annoncé que la période d'incubation de 2019-nCoV serait de 2 à 12 jours avec une moyenne de 7 jours.

Le 22 janvier, les marchés boursiers de Hong Kong, de Shanghai et du Japon étaient tous en baisse substantielle.

Le 22 janvier, la ville de Huanggang a notifié 12 cas de pneumonie et 16 cas suspects. Parmi les cas confirmés, il y avait 1 médecin, 4 infirmières. Les patients les plus jeunes avaient 24 ans et le plus âgé avait 76 ans. Il n'y a actuellement aucun cas critique ni aucun décès. Gestion de suivi de 82 contacts étroits, aucun symptôme anormal.

Le 23 janvier, Pékin annule les événements à grande échelle, y compris les foires des temples à partir d'aujourd'hui.

À Wuhan à partir de 10h00 le 23 janvier 2020, le transport urbain de bus, de métro, de ferry et de passagers longue distance de la ville sera suspendu; sans raison particulière, les citoyens ne devraient pas quitter la ville (11 millions d'habitants)et l'aéroport et la gare du couloir Han seront temporairement fermés. Le temps de récupération sera annoncé séparément. 

Les autorités sanitaires américaines ont activé leur centre des opérations d'urgence pour mieux fournir un soutien continu au 2019-nCoV et ont annoncé le niveau d'alerte voyage 2, encourageant à appliquer des précautions renforcées telles que:

  • recherche des contacts avec des personnes malades, des animaux (vivants ou morts) et des marchés aux animaux ;
  • mise en œuvre du dépistage d'entrée en santé publique dans les aéroports à San Francisco (SFO), New York (JFK), Los Angeles (LAX), Atlanta (ATL) et Chicago (ORD).
  • Le 22 janvier 2020, SANTE a publié un EWRS sur les mesures des États membres de l'UE / EEE mises en œuvre pour la 2019-nCoV.

Le 21 janvier 2020, le CDC a notifié un cas confirmé de 2019-nCoV dans l'État de Washington. Le patient âgé de 30 ans est rentré à Washington depuis Wuhan le 15 janvier 2020. Il a consulté un établissement médical le 19 janvier. Un échantillon testé au CDC, Atlanta,  a été confirmé positif par le test de réaction en chaîne en temps réel de la transcription inverse par polymérase (rRT-PCR) du CDC le 20 janvier.

Les autorités sanitaires roumaines  ont conseillé d'éviter de se rendre dans la province du Hubei, en Chine.

Les autorités sanitaires italiennes mettront en œuvre les contrôles à l'entrée à l'aéroport de Fiumicino pour tous les voyageurs en provenance de Chine le 23 janvier 2020.

Les autorités sanitaires françaises émettent le message d'alerte suivant :

Le risque d?importation en France du 2019-nCoV est désormais considéré comme modéré et le risque de diffusion de la maladie dans la population française est considéré très faible

La transmission interhumaine du virus est désormais avérée, d'où l'importance des précautions gouttelettes. Des contaminations nosocomiales de soignants n?ayant pas respecté ces précautions ont été rapportées en Chine.
Il est important de repérer et prendre en charge un patient suspect d?infection à nouveau coronavirus 2019.

Il est rappelé que :

  • tout professionnel de santé prenant en charge un patient suspect d'infection par le 2019-nCoV doit prendre contact avec le Samu-Centre 15 pour analyse et mise en place des premières mesures de prise en charge ;
  • de ne pas orienter le patient vers les structures d'accueil des urgences afin d'éviter le contact avec d'autres patients.
  • la définition de cas est disponible sur le site de Santé publique France
  • la prise en charge d'un patient présentant des signes respiratoires infectieux doit s'accompagner de la mise en place de protection chez le patient (masque chirurgical, hygiène des mains) et le professionnel de santé (masque, lunettes et hygiène des mains) ;
  • des informations complémentaires sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé 

L'Organisation mondiale de la santé se donne 24h supplémentaires pour décider de l'urgence de santé publique de portée internationale ou non .

Pour le voyageur rentrant d'un voyage en Chine, afin d'éviter au maximum la dissémination du virus 2019-nCoV sur le territoire métropolitain, devant une fièvre ou des symptômes respiratoires dans les 15 jours qui suivent le retour, il est recommandé au patient :

  • de ne pas quitter son domicile ;
  • de téléphoner au central 15 au plus vite en signalant son voyage ;
  • le voyageur sera pris en charge immédiatement.

 Sources : European Centre for Disease Prevention and Control ; Organisation mondiale de la santé ; Outbreak News Today ; FLu trackers. com.


Référence principale :