Les foyers de grippe aviaire hautement pathogène A(H5N8), A(H5N5), A(H5N3) et A(H5N4) chez les oiseaux sauvages se poursuivent en Europe Médecine des voyages

Publié le 29 jan. 2021 à 12h36

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Europe de nouveaux foyers de grippe avaire hautement pathogène ont été notifiés par plusieurs pays à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

  • En Italie, le Directorate General for Veterinary Health and Veterinary Medicinal Products (DGSAF), Ministry of Health a signalé le 26 janvier 2021 un cas de grippe aviaire A(H5N8) appartenant au clade 2.3.4.4 B chez une Buse variable (Buteo buteo) trouvée à San Cataldo, province de Lecce, dans les Pouilles. L'oiseau a été transféré dans un centre de sauvetage de la faune sauvage situé au Museo Calimera (province de Lecce), où il est mort le 17 janvier. Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR) à l'Institut Zooprophylactique Expérimental de la Vénétie à Padoue (Laboratoire national).
  • En Allemagne, le Directorate of Animal Health and Animal Welfare, Federal Ministry of Food and Agriculture a notifié le 26 janvier un foyer de grippe aviaire A(H5N8) dans un zoo ayant touché 360 oiseaux d'espèces différentes dont 6 sont morts à Bobenheim-Roxheim, arrondissement de Rhin-Palatinat, dans le land de Rhénanie-Palatinat. Un cas de grippe aviaire A(H5N5) a été signalé chez un Corvidae d'espèce non précisée et un cas de grippe aviaire A(H5N4) chez un Cygne à Konstanz, arrondissement de Constance, dans le land de Bade-Wurtemberg. Un autre foyer de grippe aviaire A(H5N5) a été enregistré le 22 janvier chez un Laridae à Starnberg, en Bavière. Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR) à l'Institut Friedrich-Loeffler (Laboratoire national).
  • En France, la Direction générale de l'alimentation, Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a notifié le 27 janvier une importante mortalité dans une colonie d'oiseaux sauvages observée sur une plage de sable à Saint-Pair-sur-Mer dans la Manche : 73 bécasseaux maubèche (Calidris canutus) et un Courlis cendré (Numenius arquata) ont été collectés morts dans le cadre de la surveillance évènementielle de la faune sauvage (réseau SAGIR). Le diagnostic de grippe aviaire A(H5N3) a été confirmé par biologie moléculaire (séquençage viral) à l'Anses - Laboratoire Ploufragan-Plouzané-Niort, site de Ploufragan (Laboratoire national).
  • En Roumanie, la National Sanitary Veterinary and Food Safety Authority a notifié le 28 janvier un foyer de grippe aviaire A(H5N8) dans une exploitation didactique de 1198 oies et canards dont 44 ont été retrouvés morts le 17 janvier à Moara Domneasca, dans le judet d'Ilfov. Le diagnostic a été confirmé par biologie moléculaire (RT-PCR) à l'Institut de diagnostic et de santé animale (IDAH) (Laboratoire national).
  • Au Royaume-Uni, le Department for Environment, Food and Rural Affairs a notifié le 28 janvier un cas de grippe aviaire A(H5N3) détecté chez un Faucon pèlerin (Falco peregrinus) à Nr Ards, circonscription de North Down, en Irlande du Nord. Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR et séquençage) à l'Agence de la santé animale et végétale (APHA), à Weybridge (Laboratoire de référence de l'OIE) et à l'Institut de l'agroalimentaire et des biosciences (AFBI) (Laboratoire national).

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).