Nouveaux cas de fièvre jaune chez des singes au Brésil Médecine des voyages

Publié le 10 fév. 2021 à 23h17

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Brésil, de nouveaux cas de fièvre jaune chez des singes ont été signalés dans deux états.

Dans l'Etat de Santa Catarina; les autorités sanitaires ont signalé une mortalité liée à la fièvre jaune chez des singes dans les communes de Palmeira, Anita Garibaldi et Bocaina do Sul. La dernière confirmation diagnostique par le laboratoire central (LACEN) date du 2 février 2021 et concerne un cas de Palmeira.
Selon le Secrétariat municipal de la santé, un premier singe a été retrouvé mort dans la localité de Sao Sebastiao do Canoas le 19 janvier 2021, mais les résultats des tests n'ont été publiés que maintenant. Le secrétariat attend également les résultats concernant 3 autres singes qui ont été retrouvés morts dans la localité de Mato Escuro.
Depuis le début 2021, il y a eu 4 confirmations de décès de singes, en plus de la Serra, un autre cas confirmé se trouvait à Mafra, dans le Planalto Norte.
Le virus de la fièvre jaune dans l'État de Santa Catarina continue d'être actif. Les cas humains de l'année dernière (2020) étaient dus au virus véhiculé dans un cycle de transmission sylvestre. La mort des singes indiquent que le virus circule dans l'État depuis plus d'un an.

Dans l'Etat du Parana, le ministère de la santé de l'État a signalé trois autres décès de singes infectés (épizooties) survenus dans la municipalité de Palmas, dans la région de la 7éme région sanitaire, à Pato Branco, dans le sud-ouest de l'État. Depuis juillet 2020 l'État a enregistré 104 notifications de maladies animales dans 23 municipalités : 14 décès de singes étaient dus au virus de la fièvre jaune, 7 font l'objet d'une enquête, 41 sont sans lien avec le virus et 42 sont survenus pour des causes indéterminées. En ce qui concerne la fièvre jaune chez l'homme, la période ne compte aucun cas confirmé. Il y a eu 15 notifications : l'hypothèse a été écartée dans 11cas et 4 cas sont toujours sous enquête.

Sources : ProMED ; Outbreak News Today.