Répartition géographique des cas de dengue signalés dans le monde en 2020 Médecine des voyages

Publié le 10 fév. 2021 à 22h07

Biographie

Médecin biologiste.

Cette nouvelle a pour objectif de faire le bilan de la situation épidémiologique de la dengue pour l’année 2020. Ce bilan utilise comme source principale le point publié par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies le 21 décembre 2020 complété par les données issues de différentes sources qui sont référencées au fur et à mesure de leur utilisation.

L'exhaustivité des données dépend de la disponibilité des rapports des systèmes de surveillance et de leur exactitude, qui varie selon les pays. Toutes les données doivent être interprétées avec prudence, car il peut y avoir des zones de sous-déclaration ; les chiffres déclarés peuvent ne pas refléter la situation épidémiologique réelle.

1. Europe

1.1. France

En France, du 1er mai au 30 novembre de chaque année, Santé publique France coordonne la surveillance renforcée saisonnière du chikungunya, de la dengue et du Zika dans les départements métropolitains colonisés par le moustique vecteur Aedes albopictusDu 1er mai au 27 novembre 2020, 834 cas importés de dengue ont été confirmés (dont 64% avaient séjourné en Martinique et 23% en Guadeloupe).

Depuis le début de cette période de surveillance renforcée, six foyers autochtones de dengue ont été identifiés représentant un total de 13 cas (la source du virus était inconnue à l’exception d’un cas) :

  • En Provence-Alpes-Côte d'Azur, trois foyers ont été identifiés :
    • Un foyer de 3 cas autochtones de dengue avec des dates de début des signes (DDS) comprises entre le 01/08/2020 et le 11/08/2020 à la Croix-Valmer (Var) (deux cas qui concernaient des touristes hollandais ont été diagnostiqués aux Pays-Bas).
    • Un autre foyer de 5 cas à Nice (Alpes Maritimes) avec des DDS comprises entre le 11/08/2020 et le 04/09/2020.
    • Un foyer de 2 cas avec des DDS comprises entre le 19/09/2020 et la 04/10/2020 à Saint Laurent du Var (Alpes Maritimes).
  • En Occitanie, 3 cas autochtones isolés ont également été signalés :
    • Un cas autochtone de dengue (DENV-1) dans le département de l’Hérault avec une DDS au 17/07/2020 ayant pour origine probable un cas importé du Costa-Rica.
    • Un cas autochtone de dengue (DENV-2) qui a été contracté dans l’Hérault (Montpellier) ou le Gard (Cabrières), dont la DDS était le 31/08/2020.
    • Un cas autochtone de dengue dans le Gard avec une DDS au 03/09/2020.

1.2. Italie

En Italie, 10 cas autochtones (DENV-1) ayant pour origine probable un cas de dengue importé d’Indonésie (Sumatra Occidental), ont été détectés dans la région de Vénétie dans la commune de Montecchio Maggiore (province de Vicence)  en août 2020.

2. Amériques et Caraïbes

En 2020, l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) a signalé 2 251 203 cas suspects de dengue (29% de moins qu’en 2019), 992 843 cas confirmés (30% de moins qu’en 2019) et 991 décès (44% de moins qu’en 2019), dans la région des Amériques. Les chiffres pour chaque pays de la région des Amériques peuvent être consultés sur la plateforme d'information sanitaire de l'OPS. Les quatre sérotypes du virus de la dengue (DENV-1, DENV-2, DENV-3 et DENV-4) circulent actuellement dans la région des Amériques, ce qui augmente le risque de cas graves.

2.1. Amérique du nord

2.1.1. États-Unis

Au 23 décembre 2020, les États-Unis ont enregistrés 295 cas de dengue dans le pays : 218 cas importés et 77 autochtones (69 en Floride et 8 au Texas). S’y ajoutent 592 cas déclarés au sein des territoires des États-Unis dont 589 ont été enregistrés à Porto Rico qui n’avait enregistré que 30 cas en 2019.

2.1.2. Canada

Au Canada, si 200 à 300 cas importés de dengue sont identifiés chaque année, aucun cas autochtone n’a été rapporté en 2020.

2.2. Départements français de la région des Amériques et Caraïbes

Selon Santé Publique France, les îles françaises des Caraïbes sont toutes en phase épidémique, bien que les cas tendent à diminuer depuis les dernières semaines de 2020.

2.2.1. Guadeloupe

L’île est en situation épidémique depuis la semaine(S) 42/2019. Le pic de l’épidémie s’est situé entre les S40/2020 et S45/2020 et depuis le nombre de cas hebdomadaire diminue régulièrement. A la S53/2020 le nombre de cas cumulé pour l’année 2020 était de 19 407 cas (3 230 cas en 2019) soit un taux d’incidence de 4 322 pour 100 000 habitants. Le sérotype DENV-2 était majoritaire, les sérotypes DENV-1 et DENV-3 ayant été également mis en évidence.  Il s’agit de la plus importante épidémie pour la Guadeloupe depuis 2010.

2.2.2. Saint-Martin

L’île est en situation épidémique depuis la S03/2020, le sérotype DENV-1 étant majoritaire par rapport aux sérotypes  DENV-2 et DENV-3 qui circulent également. A la S53/2020, 2 736 cas cumulés de dengue ont été déclarés contre 260 en 2019, soit un taux d’incidence en 2020 de 8 550 cas pour 100 000 habitants.

2.2.3. Saint-Barthélémy 

L’île est en situation épidémique depuis la S17/2020. Le sérotype DENV-1 est majoritaire par rapport au sérotype DENV-2 isolé également dans cette épidémie. A la S53/2020, 1 616 cas cumulés de dengue ont été enregistrés contre 11 en 2019, soit un taux d’incidence de 17 956 pour 100 000 habitants.

2.2.4. Martinique

L’île est en en situation épidémique depuis la S45/2019. Le sérotype DENV-3 est prédominant représentant plus de 90% des cas en 2020, les sérotypes DENV-1 et DENV-2 étant également mis en évidence dans l’épidémie en cours. Le pic de l’épidémie s’est situé entre les S32/2020 et S43/2020. A la S53/2020, on avait enregistré 32 398 cas cumulés de dengue  (1 530 en 2019) soit un taux d’incidence de 8 415 cas pour 100 000 habitants. Il s’agit de la plus importante épidémie pour la Martinique depuis 2010.

2.2.5. Guyane française

A la S53/2020,  8 759 cas cumulés de dengue avaient été enregistrés par l’OPS (250 en 2010), soit un taux d’incidence de 8 759 pour 100 000 habitants. Le pic de l’épidémie de dengue en Guyane a été atteint en juin-juillet 2020. Trois sérotypes ont été mis en évidence : DENV-1 (79%), DENV-2 (20%) et DENV-3 (<1%).  L’importation de cas de DENV-3, sérotype circulant dans l’épidémie actuelle aux Antilles, pourrait représenter un risque de relance de l’épidémie en Guyane. Dans ce département, il existe des disparités territoriales dans l’évolution de la situation épidémiologique de la dengue.  Il s’agit de la plus importante épidémie depuis 2013

2.3. Autres pays de la région des Amériques et Caraïbes

Évolution par rapport à 2019 :

Dans la région d’Amérique centrale et du Mexique, le nombre de cas cumulé de dengue est passé de 677 405 en 2009 à 227 803 cas en 2020 soit une diminution de 66%. Cette chute du nombre de cas concerne tous les pays de la région à l’exception du Costa Rica (9 400 cas en 2019 contre 10 024 en 2020).

Dans la région andine, le nombre cumulé de cas est passé de 185 320 cas en 2019 à 242 162 cas en 2020 (augmentation de 30%). Cette augmentation globale est liée à une augmentation des cas en Équateur (8 416 en 2019 contre 16 407 en 2020), au Pérou (17 143 cas en 2019 contre 55 663 en 2020) et en Bolivie (16 193 cas en 2019 contre 85 130 en 2020). En Bolivie, l’épidémie a débuté fin 2019 pour atteindre son pic entre les S5/2020 et S11/2020 et se terminer vers la S21/2020.

Dans la région sud du continent sud-américain, le nombre global de cas a diminué de 25% entre 2019 et 2020 (1 700 989 cas en 2020). Cette évolution s’explique par la chute du nombre de cas au Brésil (1 418 296 cas en 2020 contre 2 248 570 cas en 2019) où l’épidémie actuelle qui a débuté fin 2019 a atteint son pic entre les S6/2020 et S12/2020. Cependant, une augmentation considérable du nombre de cas a été notée en Argentine (3 220 cas en 2019 contre 59 358 en 2020) et au Paraguay (223 782 cas en 2020 contre 11 811 en 2019). En Argentine, le pic épidémique a été atteinte entre les S14/2020 et S17/2020, et aucun cas n'a été notifié depuis la S31/2020. Au Paraguay, l’épidémie a débuté fin 2019 et s’est terminé fin mars 2020. Le sérotype DENV-4 était prédominant à côté des sérotypes DENV- 1 et DENV-2. Les villes les plus touches étaient Asunción, Mariano Roque Alonzo et Capiatá. Il s’agit de la plus importante épidémie de dengue de ces 10 dernières années. On note une reprise de l’activité depuis novembre 2020.

Dans la région des Caraïbes,  le nombre global de cas a progressé de 324% pour atteindre 70 223 cas en 2020. Cette augmentation est liée essentiellement à la situation épidémiologique des départements français de cette région, ainsi qu’à l’augmentation du nombre de cas mise en évidence à la Barbade, à Grenade, au Guyana, à Sainte Lucie, à Saint-Vincent et aux Suriname.

En 2020, les cinq pays qui signalent le plus grand nombre de cas sont le Brésil, le Paraguay, le Mexique (114 642 cas en 2020 contre 268 458 cas en 2019), la Bolivie et la Colombie (78 979 cas en 2020 contre 127 553 en 2019). Les cinq pays qui présentent les plus forts taux d’incidence pour 100 000 habitants  sont le Paraguay (3 245), le Nicaragua (858), la Bolivie (761), le Brésil (680) et Belize (600).

3. Asie 

Bangladesh : Selon des sources médiatiques citant les autorités sanitaires, au total, 1405 personnes ont contracté la dengue, dont 7 décès confirmés par la fièvre en 2020.

Le Cambodge à la S52/2020 fait état de 11 977 cas de dengue et de 16 décès. Le nombre de cas signalés n'est que de 17 % des 67 893 cas signalés au cours de la même période en 2019.

Chine En septembre 2020, 287 cas de dengue et aucun décès supplémentaire ont été signalés en Chine. Le nombre de cas signalés en 2020 est inférieur à celui de la même période en 2019, mais suit une tendance saisonnière prévue.

L'Inde a signalé 32 796 cas et 16 décès au 30 novembre 2020 (157 315 en 2019).

Indonésie Au 4 juillet 2020, le ministère indonésien de la santé a enregistré un total de 70 000 cas de dengue depuis le début de cette année, avec près de 500 cas mortels dans tout le pays. Au cours des 10 premiers mois de 2019, les autorités sanitaires indonésiennes ont signalé 110 921 cas de dengue.

La République démocratique populaire du Laos a signalé 7 554 cas de dengue et 13 décès en 2020 et au 5 décembre 2020. Le nombre cumulé de cas est 5,1 fois inférieur à celui de la même période en 2019, et la tendance est conforme aux prévisions saisonnières.

Malaisie : Au 12 décembre 2020, le nombre cumulé de cas de dengue signalés est de 88 074. Il s'agit d'une diminution par rapport aux 124 777 cas de la même période l'année dernière. Le nombre cumulé de décès est de 141 en 2020, contre 174 décès pendant la même période en 2019.

Maldives : Au 31 mars 2020, les Maldives ont signalé 153 cas de dengue. Aucune autre donnée n’est disponible depuis cette date. En 2019, 4 984 cas de dengue avaient été enregistrés.

Selon les médias citant les autorités sanitaires, le Myanmar a signalé 4 121 cas de dengue et 32 décès au 11 juillet 2020.

Le Népal a signalé 414 cas en 2020 au 6 décembre 2020.

Le Pakistan a rapporté un total de 3 619 cas de dengue pour 2020 au 5 décembre 2020.

Philippines Du 1er janvier au 26 décembre 2020, un total de 83 155 cas de dengue avec 324 décès  ont été signalés, ce qui représente une baisse de 81 % par rapport aux 437 563 cas signalés au cours de la même période en 2019. Pic épidémique entre S2 et S9.

Singapour Au 12 décembre, Singapour avait signalé 34 690 cas en 2020. Le nombre de cas a encore diminué depuis le pic de la semaine 30, mais ces dernières semaines, le nombre hebdomadaire de cas reste relativement élevé pour cette période de l'année. Singapour a connu cette année la plus grande épidémie depuis le début des enregistrements. Les sérotypes DENV-2 suivi de DENV-3 sont largement dominant.

Le Sri Lanka a signalé 30 802 cas pour l’année 2020 (105 049 en 2019).

Taïwan a signalé 137 cas confirmés de dengue (2250 cas suspects) en 2020.

La Thaïlande a signalé 49 447 cas et six décès en date du 13 décembre 2020.

Viêt Nam : Au 29 novembre 2020, 121 398 cas de dengue, dont 19 décès, ont été signalés au Vietnam. Par rapport à la même période en 2019 (314 468 cas dont 54 décès), le nombre cumulé de cas signalés en 2020 a diminué de 61,4 %, avec 35 décès en moins.

4. Afrique

Mauritanie

Sept cas de dengue confirmée ont été signalés en Mauritanie entre le 3 mai et le 2 novembre 2020. Le 3 mai 2020, deux cas suspects de dengue ont été hospitalisés. Le 4 mai 2020, il a été constaté que la majorité des consultations à l'hôpital avaient des antécédents de fièvre inexpliquée. Le 5 mai 2020, les 2 cas suspects ont été confirmés par RT-PCR avec le sérotype DENV-1. Une enquête rapide a été menée au niveau de la ville et 5 autres cas (4 femmes et 1 homme) répartis dans 4 districts d'Atar (Atar, Tineri, Aghnemrite et Edebaye) ont été détectés. Entre le 16 et le 24 octobre 2020, 5 cas de dengue ont été suspectés dans le district de Tevragh Zeina, et tous ont été confirmés par RT-PCR à l'Institut national de recherche en santé publique (INRSP).

Sénégal

Un cas de dengue a été signalé dans le pays. Un homme de 36 ans a été testé positif pour la dengue de sérotype 2 le 14 août 2020 par l'IP Dakar. Les symptômes sont apparus le 10 juillet 2020, avec de la fièvre, des maux de tête et de l'arthralgie. Les premières enquêtes menées à partir du 1er juin 2020 ont permis de découvrir six cas suspects qui se sont révélés négatifs pour la dengue. Aucun autre cas n'avait été signalé au 21 septembre 2020. 

La Réunion : En 2020, l'épidémie de dengue a  été responsable de près de 16 100 cas autochtones, de 782 hospitalisations, de 1 761 passages aux urgences et de 22 décès dont 11 directement liés à la dengue. En décembre 2019, il y avait 18 206 cas confirmés sur l'île. 

Mayotte : Au 10 décembre, Mayotte a signalé 4 305 cas de dengue en 2020 (au total 4 491 cas cumulés de dengue depuis mars 2019). Seul le sérotype DENV-1 a circulé, mais l’importation d’autres sérotypes depuis la zone Océan Indien demeure un risque réel et permanent. Des cas de dengue ont été signalés dès mars 2019, mais l’épidémie s’est intensifiée en janvier 2020. Depuis la mi-juin la circulation virale est extrêmement faible avec moins de 3 cas détectés par mois (phase inter-épidémique). Les cas sont sporadiques et aucune recrudescence des cas confirmés n’est observée. La circulation virale est plus faible que celle observée en 2019 à la même période. Cette flambée de dengue a été la plus importante qu’ait enregistré Mayotte à ce jour.

5. L'Australie et le Pacifique 

Australie : En 2020, 222 cas de dengue ont été signalés en Australie et aucun nouveau cas n'a été signalé en décembre 2020. Ce chiffre est nettement inférieur à celui de la même période des années précédentes.

Nouvelle-Calédonie : En 2020, un total de 63 cas de dengue ont été signalés en Nouvelle-Calédonie, dont huit cas importés de Polynésie française et un cas de Vanuatu. Parmi ces cas, 39 étaient positifs pour la DENV-2. En janvier 2021, l'activité de la dengue reste à un faible niveau, un cas de dengue ayant été signalé au 24 janvier 2021.

Wallis et Futuna : Au 27 décembre 2020, Wallis et Futuna ont signalé 122 cas probables et confirmés de dengue en 2020 : 47 à Wallis (dont 1 importé) et 75 à Futuna (dont 1 importé). Le sérotype DENV-2 est en cause.

République des Îles Marshall : Au total entre le mois de mai 2019 et le 30 décembre 2020, la République des Îles Marshall a signalé 3 873 cas de dengue (dont 1 977 ont été confirmés en laboratoire) et deux décès. Le sérotype DENV-3 est en cause.

Polynésie française : En Polynésie française, l’épidémie de dengue qui impliquait le sérotype DENV-2 a atteint son pic au cours de S3/2020 et S4/2020 avec respectivement 81 et 82 cas signalés.  La Polynésié française n’est plus en phase épidémique.  Au total, 3 330 cas de dengue ont été notifiés depuis avril 2019, et en 2020 on dénombre à la S52 812 cas cumulés dengues confirmée et de cas probables.

Iles Cook : Au 30 octobre l’épidémie de dengue qui avait atteint son pic en mars 2020 est considérée terminée. Au total 253 cas probables ont été dénombrés dont 105 ont été confirmés biologiquement (47 DENV-1 et 57 DENV-2). Aucun décès n’a été signalé. Une reprise de l’épidémie est suspectée en ce début 2021.

Aucune mise à jour officielle n'est disponible pour les Fidji et les États fédérés de Micronésie.

Source : Centre européen de prévention et de contrôle des maladies