Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Nouveautés concernant le vaccin contre les infections à méningocoque Menveo

Lu 534 fois
Publié le 17 juin 2012 à 20h09

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.
- Médecin biologiste et responsable d'un Centre de vaccinations internationales dans un Hôpital d'instruction des armées.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 9 juillet 2016.

Le Menveo est un vaccin quadrivalent polyosidique conjugué (liaison de l'antigène à une protéine pour améliorer son efficacité) et sans adjuvant contre les méningocoques de sérogroupe A, C, W135 et Y.

Une nouvelle version du résumé des caractéristiques du vaccin Menveo est disponible sur le site de l'Agence européenne du médicament depuis le 14 juin 2012. Ce vaccin produit par le laboratoire Novartis et commercialisé en France est maintenant utilisable dès l'âge de deux ans (au lieu de 11 ans auparavant).

Chez les enfants âgés de 2 à 10 ans, l'immunogénicité (capacité à susciter des anticorps protecteurs) du vaccin Menveo a été comparée à celle obtenue avec un vaccin quadrivalent polyosidique non conjugué également dirigé contre les méningocoques A, C, W135 et Y. Un mois après la vaccination, les réponses immunitaires étaient plus élevées que celles du vaccin comparateur pour tous les sérogroupes. Les données de sécurité et d'immunogénicité de co-administation de Menveo avec d'autres vaccins pour enfants ne sont pas disponibles pour les enfants âgés de 2 à 10 ans.

Une technique particulière de dosage a montré une décroissance plus rapide des titres d'anticorps bactéricides (capables de tuer les bactéries) sériques contre le sérogroupe A, et ce quelle que soit la tranche d'âge. Si une personne est considérée comme particulièrement à risque d'exposition au sérogoupe A et a reçu une dose du vaccin Menveo plus d'un an auparavant, l'administration d'une dose de rappel peut être envisagée.

La tolérance du vaccin Menveo chez les enfants âgés de 2 à 10 ans a été évaluée dans quatre essais cliniques durant lesquels plus de 3 000 enfants ont reçu le vaccin Menveo. Les réactions indésirables le plus fréquemment observées persistaient généralement pendant un à deux jours et n'étaient pas graves. Il s'agissait notamment de troubles alimentaires ou digestifs, de somnolence ou de maux de tête, d'une éruption, d'une fièvre, d'irritabilité, d'un malaise, de myalgies ou de frissons. Localement, une douleur ou une induration au site d'injection étaient fréquentes.

Enfin, le vaccin Menveo se présente sous la forme d'une poudre (contenant le polyoside du sérogroupe A) et d'une solution (contenant les polyosides des autres sérogroupes), tous deux désormais conditionnés dans un flacon de verre muni d'un bouchon, alors qu'auparavant la solution était contenue dans une seringue munie d'un capuchon (celui-ci contenait 10 % de caoutchouc naturel sec, d'où un risque de réactions allergiques au latex). Le contenu des deux composants doit être mélangé avant la vaccination, fournissant une dose de 0,5 ml.

Source : European Medicines Agency (EMA).


Maladie : Méningocoques ACWY

Vaccin : MENVEO

Référence principale :