Essais cliniques en cours.

Description

Vaccin anti-covid 19 recombinant non réplicatif intégré dans un vecteur viral (adénovirus type 5).

Classe

Vivant
- Vecteur viral vivant non réplicatif

Indications

Essais cliniques en cours. 

Phase 1

La tolérance et l'immunogénicité du vaccin Chinese-CanSino-Adeno5-Covid a été étudiée à Wuhan (Chine) dans le cadre d’une étude monocentrique, ouverte, non randomisée.Cent-huit volontaires âgés de 18 à 60 ans (âge moyen = 36,3 ans) dont 51% d’hommes, ont été inclus et divisés en 3 groupes recevant respectivement une dose unique de vaccin par voie intramusculaire à trois concentrations différentes (5 × 110¹¹ , 1 × 10¹¹ et 1-5 × 10¹¹ particules virales). 

A l’issue de cette étude, il a été décidé que la dose la plus élevée ne serait pas testée dans les études de phase 2. Les principaux résultats sont présentés dans les champs « effets indésirables » et « pharmacodynamie » ci-dessous.

Phase 1/2

Phase 2

L’article cité en référence rapporte les résultats d’un essai de phase 2 randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo, du vaccin Chinese-CanSino-Adeno5-Covid. Il s'agit d'une étude monocentrique menée à Wuhan, en Chine.

L’étude qui a inclus 508 participants (50% d'hommes ; âge moyen 39,7 ans ; extrêmes 18-83 ans) comprenait 3 bras (groupe placebo, groupe recevant le vaccin à 5.10¹¹ particules virales (PV)/dose, groupe recevant le vaccin à 1.10¹¹ PV/dose) d’effectifs répartis selon un ratio 1:1:2. Le vaccin était administré en dose unique par voie intramusculaire. L’étude évaluait, l’immunité humorale à J14, J28 et M6 (Ac dirigés contre le domaine de liaison au récepteur (Ac-RBD) et Ac neutralisants vis-à-vis du SARS-Cov-2 et d’un pseudovirus), l’immunité humorale à J28 (réponse LT vis-à-vis de la protéine spike) et les effets indésirables jusqu’à M6. La séroconversion correspondait à une multiplication par 4 du titre d’Ac.Le taux d’Ac dirigés contre l’adénovirus de type 5 utilisé comme vecteur dans le vaccin était déterminé à J0.

Les principaux résultats sont présentés dans les champs « effets indésirables » et « pharmacodynamie » ci-dessous. Les données de suivi à 6 mois ne sont pas publiées.

Phase 3

Posologie

Une seule dose.

Mode d'administration

Ce vaccin est administré par voie intramusculaire.

Effets indésirables

Phase 1

Au moins un effet indésirable a été notifié chez 83% des participants dans les 7 jours post-vaccination. L’effet local le plus fréquent était une douleur au site d’injection (54%). Les effets indésirables systémiques les plus fréquents étaient la fièvre (46 %), la fatigue (44 %), les céphalées (39%), et les douleurs musculaires (17%). La fréquence des effets indésirables était identique dans les trois groupes. Une forte immunité préexistante à l'Adénovirus de type 5 (Ac-Ad5) était associée à un nombre inférieur de cas de fièvre. Aucun événement indésirable grave n'a été constaté dans les 28 jours suivant la vaccination.

Phase 2

Des effets indésirables ont été signalés par 72 % et 74 % des participants dans les groupes recevant respectivement 1.10¹¹ et 5.10¹¹  PV (respectivement 57% et 56% de douleur, 42% et 34% d’asthénie, 32% et 16% de fièvre, 29% et 28% de céphalées). L’effet indésirable grave le plus fréquemment signalé était une fièvre (8% de ceux recevant 1.10¹¹ PV et 1% dans l’autre groupe). La fréquence des effets secondaires était moins importante chez les hommes, quand l’âge augmentait et quand le taux d’Ac-Ad5 pré-vaccinal était élevé.

Pharmacodynamie

Phase 1

Les taux d’anticorps (Ac) (Ac dirigés contre le domaine de liaison au récepteur (Ac-RBD) et Ac neutralisants) ont atteint un pic à J28. Les titres étaient plus élevés dans la population ayant reçu la plus forte dose de vaccin. Le titre des Ac-RBD était multiplié par 4 entre J14 et J28 chez plus de 94% des vaccinés (100% chez les vaccinés à forte dose). La multiplication du titre des Ac neutralisant par 4 était obtenue chez 75% des participants recevant la dose la plus forte et chez 50% des autres. Un fort taux préalable d’Ac-Ad5 était associé à une moins bonne réponse humorale. La réponse cellulaire T spécifique atteignait son pic à J14. La présence d’Ac-Ad5 était associée à une moindre réponse cellulaire.

Phase 2

A J28, les moyennes géométriques des taux (MGT) d’Ac-RBD des groupes ayant reçu un vaccin à la dose de 1.10¹¹ et 5.10¹? PV était respectivement de 656,5 (IC à 95 % 575,2-749,2) et 571 (IC à 95 % 467,6-697,3), avec des taux de séroconversion de 96 % et 97 % à J28. A J28, les MGT des Ac neutralisants vis-à-vis du SARS-CoV-2 étaient respectivement de 19,5 (IC 95 % 16,8-22,7) et 18,3 (14,4-23,3) chez les participants recevant 1.10¹¹ et 5.10¹? PV. Les taux de séroconversion étaient de 59% et 47% dans chacun des groupes respectivement. Les MGT des anticorps neutralisant vis-à-vis de pseudovirus étaient de 61, 4 (IC à 95% 53-71) dans le groupe recevant 1.10¹¹ PV et 55,3 (45,3-67,5) dans celui recevant 5.10¹? PV. Les taux de séroconversion étaient respectivement de 85% et 83%. La réponse humorale diminue quand l’âge augmente et chez les participants présentant un taux élevé d’Ac-Ad5 avant vaccination.

Une réponse cellulaire a été mise en évidence chez 90% des participants recevant 1.10¹¹ PV et 88% des participants de l’autre groupe. Un fort taux Ac-Ad5 diminue la réponse cellulaire.