Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Grippe A (H1N1): la Calédonie possible "préfiguration" de l'épidémie en métropole, selon Bachelot

Publié le 23 août 2009 à 08h30

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.
- Médecin biologiste en poste à la Direction centrale du service de santé des armées.
- Membre de droit (sans droit de vote) de la Commission technique des vaccinations de la HAS, représentant du Service de santé des armées.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 10 décembre 2018.

SAINT-MICHEL-EN-GREVE — La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a estimé jeudi que l'épidémie de grippe A (H1N1) qui touche particulièrement la Nouvelle-Calédonie "peut être une préfiguration" de la propagation du virus en métropole à l'automne.

Mme Bachelot n'a cependant pas confirmé le chiffre de 20.000 personnes potentiellement contaminées sur l'archipel qui a été avancé par les autorités calédoniennes. "Mais cela ne veut pas dire qu'il est faux", a affirmé la ministre qui accompagnait le Premier ministre François Fillon en déplacement dans les Côtes-d'Armor.


Référence principale :