Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Grippe H1N1: proposer de vacciner l'ensemble de la population est justifié, estime Roselyne Bachelot

Publié le 31 oct. 2009 à 16h17

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 10 décembre 2018.

PARIS — La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a défendu samedi sa politique de prévention de la grippe H1N1 en estimant que "sur le plan éthique, proposer la vaccination à l'ensemble de la population était et reste parfaitement justifié". "Au moment où les commandes (de vaccins) ont été passées, on pensait que deux doses seraient nécessaires pour vacciner la population", souligne-t-elle dans une interview au JDD. "Au final, une dose suffira peut-être. Et si c'est confirmé, ce sera une excellente nouvelle puisque nous pourrions proposer la vaccination beaucoup plus rapidement à la population", estime la ministre.


Référence principale :