Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Fièvre pourprée des montagnes Rocheuses dans l’Indiana aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 24 juin 2018 à 11h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, un cas de fièvre pourprée des montagnes Rocheuses (Rocky Mountain spotted fever) a été rapporté dans l'Indiana chez un homme du comté de St Joseph qui avait été mordu par une tique. Le patient, un amateur de plein air, était revenu d'un week-end dans le sud de l'Etat où il avait passé trois nuits dans les bois. Après avoir présenté un syndrome pseudo-grippal avec une fièvre et d'importantes douleurs articulaires qui l'ont conduit à une hospitalisation en service d'urgence, il s'est depuis remis de cette maladie, l'une des plus mortelles transmises par les tiques dans le monde.

Des milliers de cas de fièvre pourprée des montagnes Rocheuses sont diagnostiqués aux États-Unis chaque année. Dans l'Indiana, plus de 160 cas ont été diagnostiqués au cours des dernières années.

Rappel sur la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses

La fièvre pourprée des montagnes Rocheuses (FPMR) est une maladie grave connue aux États-Unis depuis 1918. Ces 50 dernières années, environ 250 à 1.200 cas ont été rapportés annuellement, un nombre probablement sous-estimé (source CDC, Centers for Disease Control and Prevention). La maladie est endémique aux USA (surtout dans les Rocheuses, le Centre et le Sud), au Canada, au Mexique et dans certains pays d'Amérique Centrale et du Sud. Plus de 90 % des patients présentant une fièvre pourprée des montagnes Rocheuses sont infectés entre le mois d'avril et le mois d'août. Cette période correspond à la saison d'activité des tiques.

La maladie est provoquée par Rickettsia rickettsii, une bactérie transmise à l'homme par la morsure d'une tique dure du genre Dermacentor. Il y a deux vecteurs principaux de R. rickettsii aux États-Unis, la tique du chien (Dermacentor variabilis) et la tique des bois des Montagnes Rocheuses (Dermacentor andersoni).

Les symptomes de la maladie associent une fièvre, des maux de tête, des douleurs articulaires et musculaires, une éruption cutanée suivie d'une croûte sombre sur le site de la morsure de tique. La maladie répond bien au traitement antibiotique (doxycyline).

Pour éviter les morsures de tiques il est conseillé :

  • De se protéger en portant des vêtements couvrant la peau et des chaussettes remontant sur le bas des pantalons. 
  • D'utiliser des produits répulsifs (le site www.medecinedesvoyages.net, dans sa fiche personnalisée en fonction du profil santé, indique la liste des répulsifs utilisables). 
  • D'inspecter régulièrement la peau et les cheveux. 
  • D'enlever rapidement la tique à l'aide d'une pincette en la saisissant le plus près possible de la peau et en la tirant progressivement. 
  • D'éviter d'écraser la tique, de la brûler ou d'appliquer diverses substances. 
  • De laver et désinfecter la zone de piqûre et les mains.

Source : ProMED.


Référence principale :