Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Aux Etats-Unis, en Virginie et en Caroline du nord : épidémie de listériose liée à du jambon de charcuterie Médecine des voyages

Publié le 6 oct. 2018 à 18h34

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Aux Etats-Unis, les Centers for disease Control and prevention (CDC) et le United States Department of Agriculture conseillent aux consommateurs et aux détaillants de ne pas manger, servir ou vendre du jambon charcutier rappelé, préparé par Johnston County Hams, Inc

Ce jambon est associé à une épidémie d'infections à Listeria monocytogenes.  

Selon l'enquête menée, quatre personnes infectées par la souche épidémique de  Listeria monocytogenes  ont été signalées en Caroline du Nord et en Virginie. Les patients ont été hospitalisés, un décès a été signalé en Virginie.

Les jambons rappelés ont été vendus sous plusieurs marques. La liste de rappel complète est disponible  ICI.

Les Centers for disease Control and prevention affirment que les détaillants devraient  nettoyer et assainir les trancheuses de charcuterie  et les autres zones où du jambon de charcuterie rappelé a été préparé, stocké ou servi.

Tout jambon de charcuterie rappelé doit être rapportés au magasin pour obtenir un remboursement ou il faut les jeter. 

Même si du jambon a été mangé et que personne ne soit tombé malade, ne pas continuer à le manger. 

La listériose peut provoquer divers symptômes, selon la personne et la partie du corps touchées :

Rappels sur la listériose

La listériose est due à une bactérie, Listeria monocytogenes, qu'on retrouve dans les aliments, dans le sol, dans les plantes, dans les eaux usées et ailleurs dans la nature. Les personnes peuvent contracter la listériose en mangeant de la viande, du poisson, des produits laitiers, des plantes ou des légumes contaminés par la bactérie. L'ingestion d'aliments contaminés peut causer chez certains groupes à risque élevé (femmes enceintes et leurs fœtus ou nouveau nés, les personnes âgées de plus de 65 ans, et les personnes dont le système immunitaire est affaibli) une maladie grave appelée listériose.

Après une incubation allant de quelques jours à 2 mois (ce qui rend difficile la recherche de la source de contamination), la maladie se traduit habituellement par de la fièvre plus ou moins élevée accompagnée de maux de tête et, parfois, de troubles digestifs (nausées, diarrhées, vomissements …). Des complications neurologiques (méningite, encéphalite) peuvent survenir et mettre en jeu le pronostic vital.

Dans le cas particulier de la listériose chez la femme enceinte, l'infection peut passer inaperçue ou se réduire à un épisode pseudo-grippal. Toutefois, les conséquences peuvent être graves pour l'enfant à naitre : avortement, accouchement prématuré, formes septicémiques avec détresse respiratoire dans les jours qui suivent la naissance. ?

D'une manière générale, les précautions à prendre pour la prévention de la listériose chez les femmes enceintes, les patients immunodéprimés et les personnes âgées sont les suivantes :

a) Aliments à éviter :

  • éviter la consommation de fromages à pâte molle au lait cru ;
  • enlever la croûte des fromages avant consommation ;
  • éviter la consommation de fromages vendus râpés ; 
  • éviter la consommation de poissons fumés ; 
  • éviter la consommation de graines germées crues (soja, luzerne, (alfafa) ...) ; 
  • éviter la consommation de produits de charcuterie cuite consommés en l'état comme le pâté, les rillettes, les produits en gelée, le jambon cuit, il est préférable de consommer des produits préemballés et consommés rapidement après leur achat ;
  • éviter la consommation de produits de charcuterie crue consommés en l'état, il faut les faire cuire avant consommation, comme les lardons, le bacon, le jambon cru ; 
  • éviter la consommation de produits achetés au rayon traiteur ; 
  • éviter la consommation de coquillages crus, surimi, tarama. 

b) Règles d'hygiène à respecter :

  • cuire soigneusement les aliments crus d'origine animale (viandes, poissons) ; en particulier le steak haché doit être cuit à cœur ; 
  • laver soigneusement les légumes crus et les herbes aromatiques ; 
  • conserver les aliments crus (viande, légumes etc...) séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés ; 
  • après la manipulation d'aliments non cuits se laver les mains et nettoyer les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec ces aliments ; 
  • nettoyer fréquemment et désinfecter ensuite avec de l'eau javellisée votre réfrigérateur ; 
  • les restes alimentaires et les plats cuisinés doivent être réchauffés soigneusement avant consommation immédiate.

Source : Outbreak News Today.


Référence principale :