Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le virus Marburg identifié chez des chauves-souris au Sierra Leone Médecine des voyages

Publié le 22 déc. 2018 à 15h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Une équipe scientifique américaine a déclaré le 20 décembre 2018 avoir identifié le virus Marburg chez des chauves-souris au Sierra Leone, c'est la première fois que le virus est découvert en Afrique de l'Ouest et cela représente une menace pour la région.

Selon les chercheurs des US Centers for Diseases Control and Prevention (CDC) 5 roussette d'Égypte [Rousettus aegyptiacus] testées positives pour l'infection par le virus Marburg ont été capturées dans 3 districts sanitaires: Moyamba, Koinadugu et Kono.

Rappels sur le virus Marburg 

Le virus Marburg est un virus endémique dans plusieurs pays d'Afrique. Comme le virus Ebola il appartient à la famille des Filoviridae. Les premiers foyers connus sont apparus en Afrique de l'est, avant deux épidémies importantes en 2000en République démocratique du Congo et en 2005 en Angola. Le réservoir animal de ce virus est la roussette d'Égypte (Rousettus aegyptiacus). Les chauves-souris peuvent propager le virus par morsure, mais aussi par leur salive et le guano. L'homme peut également se contaminer par la consommation de viande de chauve-souris. La transmission interhumaine semble nécessiter des contacts très rapprochés (transmission par les selles, vomissements, urine, salive et expectorations..)

Après une incubation de 3 à 9 jours, les premiers signes cliniques sont des céphalées brutales, des douleurs musculaires et lombaires, une sensibilité oculaires. Puis apparaît une fièvre avec diarrhées, vomissements, éruption cutanée et hémorragies. La mort survient généralement 8 à 9 jours après le début de la maladie.

Source : NBC News.


Référence principale :