Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Plus de 1,3 million de cas de paludisme au Venezuela en 2018 Médecine des voyages

Publié le 21 fév. 2019 à 10h35

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Au Venezuela, le paludisme fait l'objet d'un suivi épidémiologique. Le nombre de cas notifiés officieusement par le ministère de la Santé à l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) est d'environ 430 000 cas pour 2018.

Cependant, personne dans le secteur de la santé dans le pays ne croit ces données.

Un consortium de cinq organisations mondiales de la santé comprenant ASOCIS et Global Development One s'occupent d'épidémiologie médico-légale et de la reconstruction de la base de données nationale sur le paludisme 2018 et de l'historique complet de la période 2000-2018.

Les données proviennent de plusieurs sites sentinelles dans différents États et les chiffres sont tout simplement incroyables.

Les derniers chiffres sont 1 302 670 cas de paludisme en 2018. Cela inclut de nouveaux cas, rechutes, recrudescences, l'automédication et la sous-déclaration au cours de l'année.

L'épidémie de paludisme au Venezuela s'est propagée par milliers à leurs voisins d'Amérique du Sud, avec 4 461 cas au Brésil et 1 684 cas en Colombie.

La crise sanitaire au Venezuela continue de sévir et les maladies infectieuses se multiplient d'année en année pour inclure la  rougeole , la  diphtérie  et le paludisme.

Le nombre de cas de paludisme signalés est passé de 136 402 en 2015 à 240 613 en 2016 et à 406 000 en 2017.

Le consortium a déclaré que les critères juridiques pour une urgence de santé publique d'importance internationale (PHEIC) étaient remplis. L'urgence humanitaire au Venezuela touche toute la région.

Les personnes qui envisagent de voyager sont invités à prendre des mesures adéquates pour se protéger contre la piqûre du  moustique : 

  • réduire le contact avec les moustiques en limitant l'activité en plein air à la nuit tombée ;
  • porter des vêtements couvrant (pantalons, chemises manches longues) ;
  • protéger la peau nue (sans oublier les pieds et les chevilles), en utilisant des répulsifs anti-moustiques contenant 50 % de DEET ; 
  • utiliser des moustiquaires imprégnées d'insecticides. 

L'évolution de ces données épidémiologiques doivent faire rappeler aux voyageurs que les recommandations de prévention s'appuient toujours sur le triptyque : 

Pour le voyageur, des informations détaillées sont disponibles sur le site Medecinedesvoyages.net, qui prend en compte les nouvelles recommandations des autorités sanitaires françaises et de l'Organisation mondiale de la santé.

Source : Outbreak News Today.


Maladie : Paludisme

Référence principale :