Point sur la sécurité au Kosovo Médecine des voyages

Publié le 18 avr. 2011 à 15h19

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Les personnes souhaitant se rendre dans le Nord du Kosovo sont invitées à prendre l’attache de leurs correspondants locaux, ou de l’ambassade, pour s’assurer des conditions de leur accueil et de leur séjour sur place. Elles devront, pour leur sécurité, éviter les rassemblements à caractère politique et les manifestations et être discrètes sur la voie publique. Le reste du pays, y compris les enclaves serbes et les zones de peuplement mixte, ne présente pas de risque particulier du point de vue de la sécurité des personnes.

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.