Extension du chikungunya autochtone en Nouvelle Calédonie Médecine des voyages

Publié le 19 avr. 2011 à 17h22

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le premier cas d'infection autochtone par le virus chikungunya a été diagnostiqué le 3 mars 2011 en Nouvelle Calédonie. Il y a maintenant 12 cas confirmé et 5 cas suspects de la maladie (1 cas à Canala, 1 cas à Houaïlou, 1 cas à Lifou, 13 cas à Nouméa dont 8 à la Vallée des Colons (VDC) et 4 à Montravel, 1 cas à Sarraméa).

Source : Promed.