Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Foyer de tularémie en Espagne Médecine des voyages

Publié le 13 juil. 2019 à 08h27

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En Espagne, selon les médias, citant les autorités sanitaires régionales, 13 cas de tularémie ont été notifiés en juillet 2019 à Palencia (12 cas) et à Zamora (1 cas), dans la communauté autonome de Castille-et-León où elle est considérée comme une maladie endémique.  

Ces cas sont liés à l'augmentation du nombre de campagnols communs (Microtus arvalis) dans la région.

La communauté autonome de Castille-et-León est en alerte épidémiologique et surveille activement ces cas de tularémie.

Ces cas sont localisés dans une région espagnole considérée comme endémique de tularémie

En Europe, les principaux hôtes vertébrés sont des lagomorphes et des rongeurs; et le principal vecteur enzootique et réservoir est la tique Dermacentor reticulatus.

Le principal mode d'infection est l'ingestion d'eau contaminée et dans certains cas par piqûres de tique infectées.

La maladie montre une saisonnalité claire chez les humains, ce qui correspond à une exposition accrue à l'eau contaminée et à l'activité des tiques en été et début mois d'automne.

Rappels sur la tularémie

La tularémie est une maladie causée par la bactérie Francisella tularensis, potentiellement mortelle qui peut infecter les animaux à sang chaud, les chiens, chats, lapins, lièvres, les campagnols et les castors et les humains. Les animaux infectés excrètent la bactérie dans leurs selles et urine, et de très nombreuses bactéries sont présentes dans les carcasses. La bactérie peut persister pendant de longues périodes de temps dans l'eau, le sol et les carcasses.

L'homme peut être infecté à la suite d'un contact avec un animal, en touchant le sol contaminé, en consommant de la viande de chasse mal cuite ou en buvant de l'eau contaminée. La bactérie peut aussi être transmise lors d'une morsure de tique infectée.

Les symptômes de la tularémie comprennent de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, des douleurs articulaires, des vomissements, une toux sèche et des difficultés respiratoires.

Quelques précautions sont à prendre :

  • éviter de chasser dans les zones où du petit gibier mort a été trouvé ;
  • porter des gants lors de la manipulation du petit gibier, et se laver les mains après avoir retiré les gants ;
  • faire bien cuire toutes les viandes de gibier ;
  • les Centers for Disease Control and Prevention recommandent d'utiliser des masques pour tondre la pelouse afin de réduire le risque d'inhalation des bactéries.

Sources : Médias locaux ; Regional public health authorities ; European Centre for Disease Prevention and Control.


Référence principale :