Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Suivi du foyer épidémique de listériose en Espagne Médecine des voyages

Publié le 1 sept. 2019 à 15h26

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En Espagne, le 16 août 2019, les autorités sanitaires régionales andalouses ont notifié une épidémie de listériose liée à la consommation de viande de porc grillée produite par une entreprise de Séville. Le produit a été commercialisé sous la marque «La Mechá» et une petite proportion du produit a également été vendue sous forme de marque blanche.

Le 29 août 2019, 204 cas confirmés liés à cette éclosion ont été notifiés. Trois décès parmi les cas confirmés ont été notifiés chez des patients présentant des affections sous-jacentes et la cause du décès fait actuellement l'objet d'une enquête (deux personnes de plus de 70 ans présentant de graves comorbidités et une personne de plus de 90 ans.) :

  • l'Andalousie, dans le sud du pays, a notifié le plus grand nombre des cas (197 cas), la plupart des cas de cette communauté ayant été signalés à Séville (162 cas) ;
  • parmi les patients confirmés en Andalousie, 58 % ont présenté des symptômes compatibles avec une gastro-entérite aiguë, 47 % une fièvre, 10 % (19 cas) ont développé des formes méningées et quatre patients ont présenté une septicémie ;
  • des cas ont été signalés en Aragon (3 cas), en Estrémadure (2 cas), Castille-et-León (1 cas) et Madrid (1 cas) ;
  • un citoyen britannique identifié en France est suspecté d'être associé au même foyer.
  • En outre, 62 cas probables et 52 cas suspects ont été signalés dans différentes régions d'Espagne et font actuellement l'objet d'une enquête.

Le 29 août 2019 et selon les autorités espagnoles, le produit en cause était distribué principalement en Andalousie, mais aussi à Madrid, en Castille-La Manche, en Castille-et-León, en Estrémadure et aux îles Canaries.

Selon les mêmes sources, la société aurait rappelé tous les produits fabriqués depuis mai 2019 et en aurait arrêté la production.

Le 29 août 2019, l'Agence espagnole de la Consommation, de la Sécurité alimentaire et de la Nutrition a étendu l'alerte à d'autres produits commercialisés sous la marque 'La Mechá qui n'ont pas été notifiés auparavant.

Le produit en cause a été retiré et rappelé du marché. Une telle mesure diminue le risque de nouvelles infections. Toutefois, en raison de la date d'expiration du produit et de la longue période d'incubation de la listériose (jusqu'à 70 jours), de nouveaux cas devraient être identifiés dans les prochaines semaines.

Étant donné que cette région est une destination touristique populaire, des cas supplémentaires peuvent également être identifiés en dehors de l'Espagne.

Rappels sur la listériose :

La bactérie Listeria monocytogenes, est retrouvée dans les aliments, dans le sol, dans les plantes, dans les eaux usées et ailleurs dans la nature. Elle est résistante au froid peut se multiplier même à des températures froides (entre +2 °C et 4 °C).

Les personnes peuvent contracter la listériose en mangeant de la viande, du poisson, des produits laitiers, des plantes ou des légumes contaminés par la bactérie. L'ingestion d'aliments contaminés peut causer chez certains groupes à risque élevé (femmes enceintes et leurs fœtus ou nouveau nés, les personnes âgées de plus de 65 ans, et les personnes dont le système immunitaire est affaibli) une maladie grave appelée listériose.

Après une incubation allant de quelques jours à 2 mois (ce qui rend difficile la recherche de la source de contamination), la maladie se traduit habituellement par de la fièvre plus ou moins élevée accompagnée de maux de tête et, parfois, de troubles digestifs (nausées, diarrhées, vomissements …). Des complications neurologiques (méningite, encéphalite) peuvent survenir et mettre en jeu le pronostic vital.

Dans le cas particulier de la listériose chez la femme enceinte, l'infection peut passer inaperçue ou se réduire à un épisode pseudo-grippal. Toutefois, les conséquences peuvent être graves pour l'enfant à naitre : avortement, accouchement prématuré, formes septicémiques avec détresse respiratoire dans les jours qui suivent la naissance. ?

D'une manière générale, les précautions à prendre pour la prévention de la listériose chez les femmes enceintes, les patients immunodéprimés et les personnes âgées sont les suivantes :

a) Aliments à éviter

  • éviter la consommation de fromages à pâte molle au lait cru ;
  • enlever la croûte des fromages avant consommation ;
  • éviter la consommation de fromages vendus râpés ; 
  • éviter la consommation de poissons fumés ; 
  • éviter la consommation de graines germées crues (soja, luzerne,...) ; 
  • éviter la consommation de produits de charcuterie cuite consommés en l'état ; ex : pâté, rillettes, produits en gelée, jambon cuit ; 
  • si achetés, préférer les produits préemballés et les consommer rapidement ;
  • éviter la consommation de produits de charcuterie crue consommés en l'état, les faire cuire avant consommation, ex : lardons, bacon, jambon cru ; 
  • éviter la consommation de produits achetés au rayon traiteur ; 
  • éviter la consommation de coquillages crus, surimi, tarama.

b) Règles d'hygiène à respecter

  • cuire soigneusement les aliments crus d'origine animale (viandes, poissons) ; en particulier le steak haché doit être cuit à cœur ; 
  • laver soigneusement les légumes crus et les herbes aromatiques ; 
  • conserver les aliments crus (viande, légumes etc...) séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés ; 
  • après la manipulation d'aliments non cuits se laver les mains et nettoyer les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec ces aliments ; 
  • nettoyer fréquemment et désinfecter ensuite avec de l'eau javellisée votre réfrigérateur ; 
  • les restes alimentaires et les plats cuisinés doivent être réchauffés soigneusement avant consommation immédiate.

Sources : Outbreak news Today ; European Centre for Disease Prevention and Control ; Ministère espagnol de la santé ; Agence espagnole de la consommation, de la sécurité alimentaire et de la nutrition ; El País.


Référence principale :