Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Infection humaine à Crithidia fasciculata, parasite de moustique, au Brésil Médecine des voyages

Publié le 3 oct. 2019 à 13h54

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Brésil, selon une étude menée par les universités fédérales de Sergipe et São Carlos, l'Université de São Paulo et de la Fondation Oswaldo Cruz rapportent un cas d'infection par un protozoaire, Crithidia, qui serait transmis par le moustique Anopheles albimanus et qui provoque une pathologie évoquant une leishmaniose.

Le patient âgé de 63 ans présentait une perte de poids, de la fièvre, une anémie et une hypertrophie du foie et de la rate, le diagnostic de Leishmaniose viscérale avait été porté. Cependant, après huit mois de traitement standard contre la leishmaniose, les symptômes du patient ne se sont pas améliorés. La patient a développé des lésions cutanées étendues et est décédée. Un prélèvement de moelle osseuse a permis d'identifier par biologie moléculaire et séquençage Crithidia fasciculata, un parasite qui colonise généralement les moustiques.

Les auteurs de l'étude craignent que le patient brésilien ne soit pas un cas isolé. Si les infections à Crithidia  représentent une maladie infectieuse émergente chez l'homme, il serait urgent de développer de nouveaux traitements efficaces. Des recherches supplémentaires seront nécessaires pour détecter d'autres cas humains, confirmer l'aire de répartition du parasite et l'espèce hôte et découvrir des traitements potentiels, ont noté les auteurs.

Crithidia fasciculata est un protozaire trypanosomatidé bien connu chez insectes et qui sert de modèle dans la compréhension des cibles thérapeutiques pour les parasites humains du même groupe Leishmania spp, Trypanosoma brucei et Trypanosoma cruzi. Protiste libre de l'environnement sous forme flagellé choanomastigote, il se comporte comme parasite digestif des moustiques sans spécificité d'hôte particulière parmi les culicidés. Il se présente alors sous une forme immobile amastigote présent à chaque stade au niveau du tube digestif de la larve. Sa présence au niveau de la larve de stade 4 assure son passage au moustique adulte mais Crithidia reste présent dans le tube digestif, les formes amastigotes étant « agglutinés » à la paroi digestive. 

La contamination de l'environnement se fait par les déjections du moustique . Dans les bulletins de la Société de pathologie exotique du tout début du XXe siècle, on retrouve de nombreux travaux sur les Crithidia, trypanosomatidés stercoraria des insectes.

Une analyse de séquençage du génome entier, a permis d'identifier ce parasite non- Leishmania isolé chez un homme atteint d'une maladie mortelle de type leishmaniose viscérale au Brésil. Ce cas est exceptionnel, il s'agit d'un parasite de l'environnement que l'on retrouve dans le sol, sur les plantes ... Le patient avait il une comorbidité ?

Référence : Non-Leishmania Parasite in Fatal Visceral Leishmaniasis–like Disease, Brazil. Sandra R. Maruyama, Emerging Infectious Disease. Volume 25, Number 11—November 2019. Ahead in Press/In press.

Source : Emerging Infectious Diseases.


Référence principale :