Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Pollution de l'air et urgence sanitaire à New Delhi en Inde Médecine des voyages

Publié le 13 nov. 2019 à 17h31

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Inde, New Delhi subit une pollution de l'air extrême depuis fin octobre, avec des pics à plus de 30 fois la limite du seuil de dangerosité de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), forçant les autorités à déclarer un état d'urgence sanitaire.

Une concentration de particules fines PM2,5 record de 810 microgrammes par m3 d'air a été mesurée le 3novembre 2019, alors que l'OMS recommande de ne pas dépasser 25 en moyenne journalière.

Diverses mesures ont été prises comme la fermeture d'écoles et la mise en place d'une circulation alternée jusqu'au 15 novembre.

Une aggravation de la pollution survient régulièrement à cette période de l'année dans plusieurs grandes villes du nord de l'Inde.

Delhi est listée par l'OMS parmi les 15 villes les plus polluées du monde.

La pollution de l'air a de multiples causes (industries, voitures, combustion de charbon, la pratique de brûler des champs) et est exacerbée par des conditions météorologiques défavorables (manque de vent, été très chaud avec smog, etc.).

Elle peut avoir des effets graves à court terme sur la santé, en particulier chez les enfants et les personnes âgées et celles souffrant de maladies cardiovasculaires et respiratoires.

Les malades chroniques doivent ne pas oublier de prendre leurs médicaments de base et les asthmatiques devraient avoir sur eux à tout moment leur broncho-dilatateur.

L'index de qualité de l'air en temps réel peut être consulté sur le site AQICN ou sur le site Pollution de l'air en Inde (carte visuelle de la qualité de l'air en temps réel).

Conséquences pour le voyageur, lors de valeurs élevées :

  • limiter les activités sportives et les sorties à l'extérieur ;
  • renoncer à fumer ;
  • consulter en cas de symptômes (surtout respiratoires ou cardiaques). 

Sources : Safetravel ; Travel Health Pro.


Référence principale :