Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Conseils de prudence autour du volcan Popocatepelt au Mexique Médecine des voyages

Publié le 13 nov. 2019 à 17h20

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Mexique, les systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, ont observé 130 exhalations, accompagnées de gaz et parfois de légères quantités de cendres, ainsi qu'une explosion modérée le 12 novembre à 22h03, qui n'a projeté que des fragments incandescents à 1,5 km sur le flanc est et a généré une colonne de cendres jusqu'à 2 km qui s'est dispersée au nord-est.

Le 13 novembre au matin, on a observé une émission constante de gaz volcaniques se dispersant au nord-nord-est.

Le Centro Nacional de Prevención de Desastres (CENAPRED) demande instamment de ne pas se rapprocher du volcan et en particulier du cratère, à cause du risque de chute de fragments balistiques.

Source : Gobierno de México, Centro National de Prevención de Desastres


Référence principale :