Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Séjour en Indonésie, conseils au voyageur Médecine des voyages

Publié le 2 déc. 2019 à 10h36

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Manifestation dans le centre-ville de Jakarta

Un rassemblement important est programmé lundi 2 décembre 2019 à Jakarta. Les participants, susceptibles d'arriver très tôt le matin, voire, dès le 1er décembre, se réuniront sur la place du Monument national (Monas).

La dispersion des manifestants pourrait donner lieu à des cortèges dans les rues de la capitale entraînant des difficultés de circulation, principalement aux alentours du Monas et sur les artères principales qui y conduisent.

Compte tenu de l'importance de cet événement, des perturbations engendrées sur les conditions de circulation et des risques liés à des manifestations d'ampleur, il est vivement conseillé d'éviter de se rendre à proximité de cette zone.

Plus généralement, il convient de se tenir informé et de se conformer aux consignes qui pourraient être données par les autorités indonésiennes.

Recrudescence des cas de dengue

Selon les autorités sanitaires indonésiennes, une forte recrudescence des cas de dengue a été signalée depuis le début de l'année sur l'ensemble du territoire, et plus spécifiquement sur les îles de Java et Bali. La propagation de la maladie pourrait se poursuivre.

La dengue est une maladie transmise par les moustiques que l'on retrouve principalement dans les zones urbaines et semi-urbaines.

Il est conseillé aux voyageurs de se protéger des piqûres de moustique. Il convient de respecter les mesures habituelles de lutte anti-vectorielle :

  • de réduire le temps passé à l'extérieur pendant les heures de pointe du moustique (entre le crépuscule et l'aube) ;
  • de porter des vêtements de couleur claire avec des manches longues, pantalons et chaussettes dans les zones où les moustiques sont présents ;
  • de se protéger des piqûres de moustiques en utilisant un insectifuge contenant du DEET ; 
  • de nettoyer les gouttières et vider régulièrement les bains d'oiseaux et autres objets susceptibles de recueillir de l'eau ;
  • de s'assurer que les barils de pluie sont recouverts de moustiquaires ou qu'ils sont étroitement scellés autour du tuyau de descente des eaux de pluiesd' ;
  • d'améliorer l'aménagement paysager pour empêcher l'eau stagnante autour de la maison.

Les personnes qui utilisent un écran solaire doivent appliquer le répulsif 20 minutes après l'écran solaire.

Afin d'éviter au maximum la dissémination du virus de la dengue, chikungunya et virus Zika sur le territoire métropolitain, devant une fièvre d'apparition brutale et des douleurs articulaires ou musculaires dans les 15 jours qui suivent le retour d'un voyage en zone à risque, il faut consulter son médecin au plus vite en signalant son voyage.

Troubles en Papouasie indonésienne

Des manifestations parfois violentes ont été signalées dans les villes de Manokwari, Sorong, Fakfak (province de Papouasie occidentale), ainsi qu'à Biak et Timika (province de Papouasie). Celles-ci font suite aux violences qui ont ciblé des étudiants papous à Surabaya le 17 août dernier.
Les forces de sécurité indonésiennes ont été déployées dans la zone afin de contenir ces rassemblements et d'éviter tout débordement.
Compte tenu du contexte local, de nouveaux épisodes de violence sont à craindre.
Il est recommandé aux personnes qui souhaiteraient se rendre dans ces régions de faire preuve d'une vigilance renforcée, de se tenir régulièrement informé de l'évolution de la situation, de respecter les consignes des autorités locales et d'éviter tout rassemblement.

Volcans en activité

  • Mont Bromo (Java Est)

Le mont Bromo est entré en activité.

Le centre de volcanologie indonésien (PVMBG) a relevé le niveau d'alerte concernant ce volcan qui est passé à 2 (« Vigilance »), sur une échelle de 4.

Une zone d'exclusion a été décrétée, dans un rayon d'1 km autour du volcan. Il est interdit d'y pénétrer. Ce périmètre de sécurité peut évoluer selon la situation.

Il est recommandé de respecter les consignes des autorités locales et de consulter le site du centre de volcanologie et des catastrophes géologiques (en anglais) avant tout déplacement dans cette région.

  • Anak Krakatoa (détroit de la Sonde)

Le Volcan Anak Krakatoa est actuellement en activité. Le centre de volcanologie indonésien (PVMBG) a baissé le niveau de vigilance concernant ce volcan qui est passé à  2, sur une échelle de 4.

Une zone d'exclusion a été établie, dans un rayon de 2 km autour du volcan. Il est interdit d'y pénétrer. Ce périmètre de sécurité peut évoluer selon la situation.

Il est recommandé de respecter les consignes des autorités locales et de consulter le site du centre de volcanologie et des catastrophes géologiques (en anglais) avant tout déplacement dans cette région.

  • Mont Soputan (Célèbes)

Le volcan Soputan, situé au nord-est de l'île de Célèbes fait l'objet d'un périmètre d'exclusion.

Il est interdit de s'approcher à moins de 4 km du volcan.

Il est recommandé de respecter les consignes des autorités locales et de consulter le site du centre de volcanologie et des catastrophes géologiques (en anglais) avant tout déplacement dans la région.

  • Mont Agung (Bali)

Le Mont Agung connaît des éruptions régulières.  
Le niveau de vigilance demeure à 3 sur une échelle de 1 à 4. Il est strictement interdit de s'approcher à moins de 4 km du cratère ; ce périmètre de sécurité peut évoluer selon la situation.
Les nuages de cendres peuvent perturber le trafic aérien à Bali (aéroport de Denpasar) et sur les îles voisines (aéroports de Lombok et Surabaya, notamment).

  • Merapi (Java centre)

Le Centre indonésien de volcanologie et des catastrophes géologiques a relevé le niveau de vigilance du Merapi, sur l'île de Java, au nord de la ville de Yogyakarta., à 2 sur une échelle de 1 à 4.
Il est interdit de s'approcher à moins de 3 km du volcan.
Les éruptions volcaniques, même de faible ampleur, peuvent occasionner des pluies de cendres et affecter les populations les plus vulnérables (enfants, personnes âgées, personnes souffrant de troubles respiratoires, etc.). Un guide sur les risques des cendres volcaniques pour la santé est disponible sur le site de l'ambassade de France en Indonésie.

Les personnes désireuses de se rendre en Indonésie sont invitées à s'inscrire sur la plateforme Ariane et à contacter au préalable compagnies aériennes, agences de voyage et assureurs.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.


Référence principale :