Influence d’internet sur la mise en œuvre de la vaccination

Publié le 27 mai 2011 à 09h48

Biographie

- Enseignant attaché à la faculté de Bordeaux 2.
- Rédacteur adjoint revue Médecine Tropicale.
- Membre de la SNFMI.
- Représentant la médecine interne française auprès de la fédération européenne de médecine interne (EFIM).

Liens d'intérêt


- Consultant auprès des laboratoires Jansen, activité ponctuellement rémunérée.
- Organisateurs de différentes réunions médicales (GSK, Pfizer, Actélion, Binding).
- Coorganisateur congrès SNFMI Paris 2011.
- Participations financières dans le capital d’une entreprise : aucune.
- Participations à des essaies thérapeutiques sur les vaccins : aucune.
- Déclaration établie le 12/09/2011.

La pratique de la vaccination fait partie intégrante des politiques de santé publique dans le monde et a fait la preuve de son efficacité concernant le contrôle, voire l'élimination de nombreuses maladies infectieuses. Les campagnes et programmes vaccinaux touchent un grand public et fond l'objet de multiples communications médiatiques. Le développement d'Internet comme source d'information médicale a permis la mise à disposition de nombreuses données, avis, échanges sur la vaccination en général. Les courants pro-vaccination et anti-vaccination utilisent cet outil de communication avec une influence tant sur le grand public que sur les professionnels de santé. Une étude européenne a montré une augmentation de 42 % à 52 % de la population utilisant Internet pour des informations concernant la santé entre 2005 et 2007.

L'utilisation des moteurs de recherche traditionnels oriente vers des sites sensiblement différents en fonction des termes utilisés. Les termes généralistes peu spécifiques orientent plus volontiers vers des sites à tendance anti-vaccination. Les termes plus spécifiques et complexes orientent davantage vers des sites institutionnels ou scientifiques.

Une étude en ligne a mis en évidence l'impact plus important des sites à tendance anti-vaccination sur le risque ressenti de la vaccination par rapport aux sites pro-vaccination. Une information à caractère anti-vaccination semble influencer de manière prolongée l'opinion des personnes concernant la vaccination et notamment ses effets délétères. L'étude de deux groupes, l'un soumis à une information classique, l'autre à une information issue de sites anti-vaccination, montre une différence significative quant à la réalisation des vaccinations futures. Les enfants des parents du groupe « anti-vaccination » ont globalement reçu un schéma vaccinal incomplet ou pas de vaccination comparativement au groupe contrôle. 

La formulation du message ainsi que sa provenance semble influencer également la perception du risque liée à la maladie prévenue par la vaccination ou, a contrario, du risque vaccinal. La personnalisation du message, souvent employée par les sites à tendance anti-vaccination semble également avoir un impact plus important que les messages généraux utilisés dans les campagnes de promotion vaccinale.

Les éléments rapportés dans cette publication semblent valider la démarche du site MesVaccins.net, qui consiste à personnaliser les recommandations vaccinales d'une manière neutre, objective et raisonnable. Les utilisateurs du site bénéficient d'explications précises et individualisées à la fois sur les risques liés à la non vaccination et sur les risques liés à la survenue d'effets indésirables post-vaccinaux. Il ne s'agit pas d'un site militant mais d'un outil permettant d'améliorer l'application des recommandations vaccinales fondées sur des preuves scientifiques et publiées par les autorités sanitaires. Le carnet de vaccination électronique de MesVaccins.net, en particulier, permet de créer l'évidence, que ce soit pour le grand public ou les professionnels de santé, des vaccins qu'il faut faire ou au contraire qu'il ne faut pas faire.

Source :  Eurosurveillance.