Un cas de fièvre sévère avec syndrome de thrombocytémie signalé en Corée du Sud Médecine des voyages

Publié le 9 avr. 2020 à 19h46

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Corée du Sud, un homme âgé de 50 ans a été admis à l'hôpital pour fièvre sévère. 

Le diagnostic de fièvre sévère avec syndrome de thrombocytopénie (SFTS) a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR) et augmentation des anticorps spécifiques. 

Une enquête épidémiologique a été menée et a permis de monter que bien que le test PCR ait été négatif chez ses 3 chiens un des chiens avait un taux élevé d'anticorps spécifiques de type IgG. 

Un certain nombre de tiques ont été observés dans la zone entourant les cages de chiens. Le patient est susceptible d'avoir été contaminé par ses éclaboussures de sang en enlevant des tiques sur ses chiens à mains nues. Bien qu'aucune morsure de tique n'ait été signalé, la transmission à partir de tiques ne pouvait être exclue. Des études ont montré que seulement une sur 3 personnes avec un diagnostic de SFTS se rappelle d'une morsure de tique. Bien que les espèces de tiques mentionnées dans ce rapport ne soient pas indiquées, la tique Haemaphysalis longicornis qui est le vecteur du virus en Asie, y compris la Corée du Sud, est peut être en cause.

Le syndrome de fièvre sévère avec thrombocytémie survient sporadiquement en Corée depuis 2013 et est endémique dans cette région. Il peut causer une maladie grave et un important problème de santé publique. Ce cas a incité les responsables de la santé à informer le public afin de prendre des précautions lors d'activités de plein air pour éviter les piqûres de tiques. 

Le syndrome de fièvre sévère avec thrombocytémie est une maladie virale due à un Phlebovirus de la famille des Bunyaviridae, transmis par des tiques dont l'espèce Haemaphysalis longicornis est considérée comme le principal vecteur. Le virus a été également isolé chez Amblyomma et Ixodes qui pourraient servir comme vecteurs potentiels de ce virus en Corée du Sud.

La maladie a été signalée pour la première fois en Chine en 2009. Après une incubation de 6-14 jours, les principaux symptômes cliniques sont la fièvre, des vomissements, de la diarrhée, une défaillance multiviscérale, une thrombopénie, une leucopénie et une cytolyse hépatique.

Pour éviter les piqûres et l'infection par les tiques, il est conseillé de prendre les précautions suivantes :

  • éviter les zones infestées par les tiques, particulièrement pendant les mois les plus chauds ;
  • porter des vêtements de couleur claire pour que les tiques soient plus facilement visibles ;
  • porter une chemise longue, un chapeau, un pantalon long, et remonter les chaussettes par dessus les jambes du pantalon ;
  • marcher au centre des sentiers pour éviter l'herbe et les buissons ;
  • vérifier régulièrement au bout de quelques heures l'absence de tiques sur le corps quand on passe beaucoup de temps dehors dans des zones infestées par les tiques ; 
  • les tiques sont trouvées le plus souvent sur les cuisses, les bras, les aisselles et les jambes. Les tiques peuvent être très petites (pas plus grosses qu'une tête d'épingle) ;
  • utiliser un répulsif contenant du DEET sur la peau découverte ;
  • utiliser un insecticide contenant de la perméthrine sur les vêtements.

Sources : Promed ; Vector-Borne and Zoonotic Diseases, Volume 20, Number 4, 2020.