L'herpès génital est un problème de santé majeur dans le monde Médecine des voyages

Publié le 4 mai 2020 à 13h22

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le 1er mai 2020 que des milliards de personnes dans le monde vivent avec des infections à Herpesvirus.

Selon l'OMS, quelque 500 000 000 de personnes dans le monde vivent avec l'herpès génital et plusieurs milliards souffrent d'une infection par l'herpès buccal.

Environ 13% de la population mondiale âgée de 15 à 49 ans vivait avec une infection par le virus de l'herpès simplex de type 2 (HSV-2) en 2016, dernière année pour laquelle des données sont disponibles. Le HSV-2 est presque exclusivement transmis sexuellement, provoquant l'herpès génital. L'infection peut entraîner des plaies génitales récurrentes, souvent douloureuses, chez jusqu'à un tiers des personnes infectées.

En 2016, environ 67% de la population mondiale âgée de 0 à 49 ans était infectée par le virus de l'herpès simplex de type 1 (HSV-1), soit environ 3,7 milliards de personnes. La plupart de ces infections étaient orales; cependant, entre 122 millions et 192 millions de personnes souffraient d'une infection génitale au HSV-1.

L'herpès simplex de type 1 est principalement transmis par contact oral à oral pour provoquer une infection par l'herpès oral - conduisant parfois à des plaies douloureuses dans ou autour de la bouche, ou des boutons de fièvre. 

L'herpès simplex de type 1 peut également être transmis à la région génitale par le sexe oral, provoquant l'herpès génital.

L'OMS note également que les personnes infectées par l'herpès simplex de type 2 sont au moins trois fois plus susceptibles d'être infectées par le VIH, si elles sont exposées. 

L'herpès simplex de type 2 joue probablement un rôle important dans la propagation du VIH dans le monde.

Source : Outbreak News Today.