Etats-Unis : alerte aux algues toxiques dans une rivière de l'Utah Médecine des voyages

Publié le 15 juil. 2020 à 09h25

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le 10 juillet 2020, dans l'Utah, le Department of Environmental Quality ont émis une alerte  concernant la présence d'algues toxiques dans la Virgin River dans le parc national de Zion signalée par le parc national le 4 juillet à la suite de la mort d'un chien une heure après avoir nagé dans la rivière. 

Le chien a présenté des signes compatibles avec une exposition possible à la toxine des cyanobactéries .

Des échantillons d'eau prélevés dans la rivière montrent une concentration d'anatoxine-a dépassant 55 microgrammes par litre (le seuil de santé pour les loisirs est de 15 microgrammes par litre). Des cyanobactéries nuisibles ont également été identifiées dans d'autres secteurs de la North Fork de la Virgin River. 

Un avertissement de santé publique a été émis pour la zone touchée et des panneaux seront affichés pour informer les visiteurs des risques d'exposition. Le parc national de Zion a également affiché des panneaux avertissant les clients de ne pas nager et garder les animaux hors de l'eau. 

Rappels sur les algues bleu-vert :

Les algues bleu-vert sont en fait des bactéries de l'embranchement des Cyanobacteria, de la classe des Cyanophyceae, dont on connaît plusieurs milliers d'espèces. L'eau de réservoirs ou de plans d'eau alimentés par des fleuves ou de l'eau pluviale peut être contaminée par des cyanobactéries toxiques. Elles se multiplient surtout en été. Lorsqu'elles deviennent très abondantes, les algues bleu-vert forment ce que l'on appelle des fleurs d'eau, qui peuvent s'étendre dans une partie ou dans la totalité d'un plan d'eau. L'eau prend alors une couleur verte.

Elles produisent des toxines qui peuvent être mortelles pour les animaux et provoquer chez l'homme des troubles au niveau de la peau et des muqueuses (dermatotoxines), du système nerveux et des muscles (neurotoxines) et du foie (hépatotoxines).

Pour éviter tout incident il est recommandé :

  • d'éviter de boire de l'eau des lacs et rivières infectés par les algues toxiques, ou de l'utiliser pour faire des glaçons, préparer des aliments (il n'est pas recommandé de la faire bouillir ce qui pourrait aggraver les effets des toxines) ou se brosser les dents ;
  • d'éviter la baignade et les activités nautiques dans les zones touchées par les fleurs d'eau ou par l'écume ;
  • de se laver les mains dès que possible après avoir touché les algues bleu-vert ou un objet ou un animal qui est entré en contact avec les algues ;
  • de garder les chiens en laisse.

Source : Promed.