Présence d'algues toxiques bleu-vert signalée dans plusieurs lacs au Royaume-Uni Médecine des voyages

Publié le 12 août 2020 à 09h57

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Royaume-Uni, la British Veterinary Association exhorte les propriétaires d'animaux à prendre des précautions supplémentaires lors de la promenade de leurs chiens à proximité de l'eau, après un pic dans les rapports d'algues bleu-vert toxiques dans plusieurs sites à travers le Royaume-Uni cet été 2020. 

Récemment un chien est mort après une exposition aux algues toxiques dans la région du district de Lake.

Certaines proliférations d'algues peuvent être très toxiques pour l'homme. Il est conseillé de ne pas nager dans les lacs où la présence d'algues bleu-vert est signalée.

Rappel sur les algues bleues 

Les algues bleu-vert sont en fait des bactéries de l'embranchement des Cyanobacteria, de la classe des Cyanophyceae, dont on connaît plusieurs milliers d'espèces. L'eau de réservoirs ou de plans d'eau alimentés par des fleuves ou de l'eau pluviale peut être contaminée par des cyanobactéries toxiques. Elles se multiplient surtout en été. Lorsqu'elles deviennent très abondantes, les algues bleu-vert forment ce que l'on appelle des fleurs d'eau, qui peuvent s'étendre dans une partie ou dans la totalité d'un plan d'eau. L'eau prend alors une couleur verte.

Elles produisent des toxines qui peuvent être mortelles pour les animaux et provoquer chez l'homme des troubles au niveau de la peau et des muqueuses (dermatotoxines), du système nerveux et des muscles (neurotoxines) et du foie (hépatotoxines).

Pour éviter tout incident il est recommandé :

  • d'éviter de boire de l'eau des lacs et rivières infectés par les algues toxiques, ou de l'utiliser pour faire des glaçons, préparer des aliments (il n'est pas recommandé de la faire bouillir ce qui pourrait aggraver les effets des toxines) ou se brosser les dents ;
  • d'éviter la baignade et les activités nautiques dans les zones touchées par les fleurs d'eau ou de l'écume ;
  • de se laver les mains dès que possible après avoir touché les algues bleu-vert ou un objet ou un animal qui est entré en contact avec les algues ;
  • de garder les chiens en laisse.

Source : Veterinary Practice.