Nouveaux cas d'encéphalite équine de l'Est chez des chevaux aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 1 nov. 2020 à 16h33

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, deux Etats signalent de nouveaux cas d'encéphalite équine de l'Est (EEE) chez des chevaux.

  • Au Michigan, la Public Health des comtés de Menominee et de Delta a notifié le 15 octobre 2020 qu'un cheval est mort dans le comté de Menomininee. Le cheval est tombé malade le 3 octobre 2020. Il s'agit du premier cas animal confirmé d'EEE dans le comté de Menominee cette année. Aucun autre cas animal ou humain d'EEE n'a été confirmé dans le comté, cependant, 35 cas confirmés ont été signalés chez des chevaux dans 16 comtés du Michigan en 2020.
  • Dans le Minnesota, un cheval du comté de Benton a été confirmé EEE positif dans la semaine du 5 octobre 2020. La jument quarter horse âgée de 11 ans était atteinte de EEE selon le Minnesota Board of Animal Health et a due être euthanasiée.

Les cas chez les chevaux indiquent qu'il y a des moustiques infectés dans la zone. Cependant, la quantité de virus présente chez le cheval est insuffisante pour infecter un moustique et permettre ainsi une transmission à l'homme à partir de cette source.

Source : ProMED.