Première détection du virus Issyk-Kul chez une chauve-souris en Allemagne Médecine des voyages

Publié le 30 déc. 2020 à 11h36

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Une étude publiée dans Nature rapporte la détection en Allemagne du virus Issyk-Kul chez des chauves-souris. Cette découverte indique pour la première fois la prévalence de ces virus zoonotiques en Europe.

Des homogénats de tissus d'organes de 12 chauves-souris (Eptesicus nilssonii ou Sérotine de Nilson) présentant des altérations histopathologiques ont été mis en commun, purifiés et soumis à un séquençage du génome viral. Les séquences virales identifiées partageaient la plus grande identité avec la souche de référence KR709221 du virus d'Issyk-Kul.

Le virus d'Issyk-Kul a été décrit comme un virus pathogène pour l'homme, provoquant des épidémies fébriles chez l'homme avec des maux de tête, des myalgies et des nausées.

Ref : First detection of bat-borne Issyk-Kul virus in Europe. Annika Brinkmann, Claudia Kohl, Aleksandar Radoni?, Piotr Wojtek Dabrowski, Kristin Mühldorfer, Andreas Nitsche, Gudrun Wibbelt & Andreas Kurth. Scientific Reports volume 10, Article number: 22384 (2020)

Rappels sur le virus Issyk-Kul :

Le virus Issyk-Kul est un orthonairovirus de la famille des Bunyaviridae, comme le virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. Le virus a déjà été décrit il y a plus de 40 ans en Asie Centrale. Son hôte réservoir est la chauve-souris. Cette étude montre pour la 1ère fois l'abondance de ce virus en Europe et en particulier au sein de l'espèce  ce chauve-souris commune Eptesicus nilsonii distribuée dans toute l'Asie et l'Europe (y compris les régions polaires).

Source : Nature, scientific reports.