Le point sur le volcanisme en Indonésie, consignes de sécurité Médecine des voyages

Publié le 18 jan. 2021 à 22h09

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Indonésie, plusieurs volcans sont en éruption et des mesures de sécurité sont en vigueur.

Le Mont Ili Lewotolok (île de Lembata, Nusa Tenggara Timur) est en activité au niveau d'alerte 3 sur une échelle de 1 à 4. Une zone d'exclusion de 4 km a été décrétée autour du cratère.

Le Mont Sinabung (Sumatra Nord) est en activité au niveau d'alerte 3 sur une échelle de 1 à 4. Une zone d'exclusion de 3 km a été décrétée autour du cratère.

Le Mont Bromo (Java Est) est entré en activité. Le centre de volcanologie indonésien (PVMBG) a relevé le niveau d'alerte concernant ce volcan qui est passé à 2, sur une échelle de 4. Une zone d'exclusion a été décrétée, dans un rayon d'1 km autour du volcan. Il est interdit d'y pénétrer. Ce périmètre de sécurité peut évoluer selon la situation. Il est recommandé de respecter les consignes des autorités locales et de consulter le site du centre de volcanologie et des catastrophes géologiques (en anglais) avant tout déplacement dans cette région.

Le Mont Semeru (Java Est) est entré en éruption. Le Centre indonésien de volcanologie et des catastrophes géologiques a relevé le niveau de vigilance du Mont Semeru à 2 sur une échelle de 1 à 4. Il est interdit de s'approcher à moins de 4 km du volcan. Il est recommandé de respecter les consignes des autorités locales et de consulter le site du centre de volcanologie et des catastrophes géologiques(en anglais) avant tout déplacement dans cette région.

L'Anak Krakatoa (détroit de la Sonde) est actuellement en activité. Le centre de volcanologie indonésien (PVMBG) a baissé le niveau de vigilance concernant ce volcan qui est passé à 2, sur une échelle de 4. Une zone d'exclusion a été établie, dans un rayon de 2 km autour du volcan. Il est interdit d'y pénétrer. Ce périmètre de sécurité peut évoluer selon la situation. Il est recommandé de respecter les consignes des autorités locales et de consulter le site du centre de volcanologie et des catastrophes géologiques (en anglais) avant tout déplacement dans cette région.

Le Mont Soputan situé au nord-est de l'île de Célèbes fait l'objet d'un périmètre d'exclusion. Il est interdit de s'approcher à moins de 4 km du volcan.

Le Mont Agung à Bali connaît des éruptions régulières. Le niveau de vigilance a été abaissé à 2 sur une échelle de 1 à 4. Il est recommandé de respecter les consignes des autorités locales et de consulter le site du centre de volcanologie et des catastrophes géologiques (en anglais) avant tout déplacement dans cette région.

Le volcan Merapi (Java Centre) : en raison d'une augmentation significative de l'activité interne du volcan et d'une récente éruption, le Centre indonésien de volcanologie et des catastrophes géologiques a relevé le niveau de vigilance du Merapi, volcan situé au nord de Yogyakarta, à 3 sur une échelle de 1 à 4. Il est interdit de s'approcher à moins de 5 km du volcan. Toutes les activités touristiques sont suspendues dans la zone.

L'activité des volcans peut évoluer rapidement et entraîner des modifications des consignes ci-dessus. En particulier, les autorités locales peuvent être amenées à prendre des mesures destinées à protéger les populations, notamment en délimitant des périmètres d'exclusion autour des cratères en activité. Il est donc recommandé de s'informer en consultant le site du centre de volcanologie et des catastrophes géologiques (en anglais) avant de se rendre à proximité des zones volcaniques.

Les éruptions volcaniques, même de faible ampleur, peuvent occasionner des pluies de cendres et affecter les populations les plus vulnérables (enfants, personnes âgées, personnes souffrant de troubles respiratoires, etc.). Un guide sur les risques des cendres volcaniques pour la santé est disponible sur le site de l'ambassade de France en Indonésie.

Il est recommandé de respecter les consignes des autorités locales et de consulter le site du centre de volcanologie et des catastrophes géologiques (en anglais) avant tout déplacement dans cette région.

Les personnes désireuses de se rendre en Indonésie sont invitées à s'inscrire sur la plateforme Ariane et à contacter au préalable compagnies aériennes, agences de voyage et assureurs.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.