Encéphalite équine du Venezuela au Mexique Médecine des voyages

Publié le 12 août 2011 à 13h58

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les autorité sanitaires du Mexique ont notifié à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), la réapparition d'un foyer d'encéphalité équine du Venezuela dans un élevage semi-intensif de chevaux de la région de Tabasco. L'animal atteint était un cheval de 8 semaines et de race Quarter Horse. Le diagnostic a été confirmé le 2 aout 2011 par isolement viral, biologie moléculaire et séquençage.

Le virus de l'encéphalite équine du Venezuela est un virus de la famille des Togaviridae, genre Alphavirus, transmis par les moustiques responsable d'une encéphalomyélite. Le virus peut affecter toutes les espèces équines, telles que les chevaux, les ânes et les zèbres. Après l'infection, les équidés peuvent mourir subitement ou présenter des troubles du système nerveux central d'évolution progressive.

Les humains peuvent peuvent être infectés et présenter un syndrome pseudo-grippal,avec forte fièvre et maux de tête. L'infection des sujets dont le système immunitaire est affaibli, les jeunes enfants et les personnes âgées peut provoquer un tableau plus grave voir un décès.

Le virus responsable de la maladie est principalement transmis par les moustiques qui piquent un animal infecté, puis piquent pour se nourrir un autre animal ou un humain.