Eruption du volcan Nyiragongo en République Démocratique du Congo Médecine des voyages

Publié le 24 mai 2021 à 15h20

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En République démocratique du Congo (RDC) suite à l'éruption du volcan Nyiragongo le 22 mai 2021 une coulée de lave a provoqué l'évacuation de la ville de Goma dans le Nord-Kivu. La coulée de lave s'est immobilisée dans les faubourgs nord-est de la ville, le 23 mai au matin. Dans le faubourg de Buhene des maisons de plusieurs villages ont été englouties.

La précédente éruption majeure du Nyiragongo remonte au 17 janvier 2002 où elle avait causé la mort de plus de cent personnes, couvrant de lave quasiment toute la partie est de Goma, y compris la moitié de la piste de l'aéroport.

Si vous êtes dans les régions affectées :

  • évitez les zones à proximité des montagnes et des pentes abruptes en raison des chutes de pierre 
  • restez à l'écart de la zone près de l'éruption, surtout si vous souffrez de problèmes respiratoires, en raison des gaz nocifs
  • surveillez les médias locaux pour vous tenir informé de l'évolution de la situation
  • suivez les directives des autorités locales.

 Source : Médias ; Ministère des Affaires étrangères et du commerce international du Canada.