Cas de dracunculose signalé au Ghana Médecine des voyages

Publié le 1 juin 2021 à 17h05

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Un cas suspect de dracunculose (ou maladie du ver de Guinée) fait l'objet d'une enquête dans la communauté d'Agorkpoe Eloekope, district de North Tongu, région de Volta au Ghana.
Le patient est un homme de 54 ans qui a remarqué une ampoule sur son pied droit qui a éclaté le 1er mai avec un ver blanchâtre émergeant de la blessure. Un échantillon du ver a été prélevé et envoyé au laboratoire collaboratif de l'OMS/CDC à Atlanta pour analyse.
La région n'avait pas connu de cas suspect de dracunculose depuis deux décennies. En Afrique 4 cas de dracunculose ont été signalés au cours des quatre premiers mois de 2021au Tchad (3 cas) et en Éthiopie (1 cas).

Rappels sur la dracunculose :

Considérée comme une maladie tropicale négligée, la dracunculose (communément connue sous le nom de maladie du ver de Guinée) est une maladie parasitaire invalidante provoquée par un nématode de l'espèce Dracunculus medinensis, un long ver filiforme. D'après l'OMS, les 54 cas signalés en 2019 concernaient 4 pays : l'Angola (1 cas), le Cameroun (1 cas, probablement importé du Tchad), le Soudan du Sud (4 cas) et le Tchad (48 cas).

La transmission de cette parasitose se fait exclusivement par l'ingestion d'eau contaminée par un petit crustacé du genre Cyclops appelé également puce d'eau. Ce crustacé parasité par une larve de D. medinensis est tué dans l'estomac, mais les larves infectantes y sont libérées. Elles traversent ensuite la paroi intestinale et migrent à travers l'organisme. Le ver femelle fécondé (qui mesure entre 60 et 100 cm de long à la maturité) effectue une migration sous les tissus cutanés jusqu'à ce qu'il atteigne son point de sortie, généralement situé sur les membres inférieurs, formant une phlyctène ou une tuméfaction à partir de laquelle il émerge. La période d'incubation du ver peut durer de 10 à 14 mois. Pour apaiser la douleur, les patients plongent souvent la zone infestée du corps dans l'eau. Les vers libèrent alors des milliers de larves dans l'eau. Ces dernières parviennent au stade infestant après avoir été ingérées par les puces d'eau qui servent d'hôtes intermédiaires au parasite.

La dracunculose est rarement mortelle, mais les sujets atteints par la maladie peuvent être handicapés pendant des mois. Elle touche les populations des communautés rurales déshéritées et isolées qui, pour l'eau de boisson, sont essentiellement tributaires de points d'eau en surface non aménagés tels que des mares.

Il est conseillé aux voyageurs de ne boire que de l'eau minérale en bouteille, ou à défaut filtrée et traitée par chloration ou ébullition.

Source : Outbreak News Today.