Foyer de salmonellose en Equateur Médecine des voyages

Publié le 27 août 2021 à 17h19

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Equateur, au moins 60 personnes qui ont participé à une célébration de baptême ont été soignés dans la nuit du 22 août au 23 août 2021 dans les services d'urgence de la province de Tungurahua à l'hôpital Yerovi Mackuart d'Ambato (35 personnes) et de la province de Cotopaxi à l'hôpital IESS de Latacunga (4 personnes), à l'hôpital général de Latacunga (8 personnes) et à l'hôpital de Salcedo, avec des symptômes d'intoxication alimentaire. A l'hôpital d'Ambato les patients présentaient des symptômes légers à modérés tels que douleurs à l'estomac, fièvre, vomissements et diarrhée.

Les patients étaient des résidents des secteurs de Huachi Grande dans la province de Tungurahua, et de Cusubamba dans la province de Cotopaxi. Selon l'enquête il s'agissait d'un empoisonnement causé par l'ingestion d'aliments préparés qui ont été contaminés par Salmonella.

Rappels sur la salmonellose :

La plupart des personnes infectées par Salmonella développent de la diarrhée, de la fièvre et des crampes d'estomac 6 heures à 6 jours après avoir été exposées à la bactérie.
La maladie dure généralement de 4 à 7 jours et la plupart des personnes se rétablissent sans traitement. Chez certaines personnes, la maladie peut être si grave que le patient doit être hospitalisé. L'infection à Salmonella peut se propager des intestins à la circulation sanguine, puis à d'autres parties du corps.
Les enfants de moins de 5 ans, les adultes de 65 ans et plus et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de souffrir d'une maladie grave.

Source : ProMED