Voyages vers l'Ethiopie fortement déconseillés Médecine des voyages

Publié le 5 nov. 2021 à 21h59

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Depuis le 03 novembre 2021, l'état d'urgence national est en vigueur en Éthiopie. Les mesures concrètes prises dans le cadre de cet état d'urgence seront communiquées progressivement. Nous attirons votre attention sur l'obligation de pouvoir vous identifier à tout moment : munissez-vous de votre carte d'identité locale et de votre passeport et conservez-les en lieu sûr.

La situation est actuellement volatile et pourrait changer rapidement. Une nouvelle escalade peut entraîner des problèmes d'approvisionnement, des interruptions de communication et une réduction de la mobilité à l'intérieur et entre les régions. Des contrôles accrus des véhicules sont à prévoir à Addis-Abeba, notamment le soir et la nuit.

Il est recommandé :

  • de limiter vos déplacements non essentiels (surtout en dehors d'Addis-Abeba) ;
  • d'éviter les foules;
  • de suivre les instructions des autorités ;
  • d'être très vigilant ;

Avertissement de sécurité:En raison des affrontements militaires, il est fortement déconseillé de voyager en Éthiopie vers les régions du Tigré de l'Amhara et de l'Afar., ainsi que dans la région frontalière avec le Soudan et dans les zones frontalières entre les régions Afar et Somali.

Source : Royaume de Belgique, Ministère des affaires étrangères.