Cas de maladie de Creutzfeldt-Jakob signalés au Brésil Médecine des voyages

Publié le 13 nov. 2021 à 17h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Brésil, l'Institut national des maladies infectieuses Evandro Chagas de la Fondation Oswaldo Cruz (INI/Fiocruz) a informé que deux patients de Rio de Janeiro qui étaient soupçonnés d'être atteints d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), connue sous le nom de "maladie de la vache folle, sont plutôt soupçonnés d'être atteints de la forme sporadique de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), compte tenu des aspects cliniques et radiologiques.

Les cas suspects ne seraient donc pas liés à la consommation de viande bovine.

Rappels sur la Maladie de Creutzfeldt-Jakob : 

C'est une dégénérescence du système nerveux central caractérisée par l'accumulation d'un prion (forme anormale d'une protéine qui peut transmettre la maladie). La période d'incubation se compte en années, voire en décennies avant qu'apparaissent des troubles de l'équilibre et de la sensibilité, puis une démence. L'issue est systématiquement fatale à échéance d'approximativement un an.

Il existe plusieurs causes de la maladie :

  • La plupart des cas sont dits sporadiques, car d'origine inconnue et sans caractère épidémique.
  • Environ 10 % des cas sont héréditaires.
  • Des contaminations iatrogéniques sont dues à un processus opératoire utilisant un matériel contaminé (ex : utilisation d'instruments de chirurgie mal décontaminés (électrodes)) ou à des greffes de tissus cérébraux (dure mère) issus de cadavres de malades.

Une nouvelle forme de la maladie est apparue en 1996 en Angleterre, probablement causée par l'ingestion de produits bovins infectés par l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB, dite maladie de la vache folle).

Source : Outbreak News Today.