Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Virus H1N1 : une première mutation ?

Publié le 21 nov. 2009 à 16h12

Biographie

- Enseignant attaché à la faculté de Bordeaux 2.
- Rédacteur adjoint revue Médecine Tropicale.
- Membre de la SNFMI.
- Représentant la médecine interne française auprès de la fédération européenne de médecine interne (EFIM).

Liens d'intérêt


- Consultant auprès des laboratoires Jansen, activité ponctuellement rémunérée.
- Organisateurs de différentes réunions médicales (GSK, Pfizer, Actélion, Binding).
- Coorganisateur congrès SNFMI Paris 2011.
- Participations financières dans le capital d’une entreprise : aucune.
- Participations à des essaies thérapeutiques sur les vaccins : aucune.
- Déclaration établie le 12/09/2011.

MesVaccins.net.

Les autorités sanitaires norvégiennes ont annoncé hier (20 novembre) avoir découvert une mutation potentiellement importante du virus H1N1 de la grippe A, susceptible d'être responsable de symptômes graves chez les patients touchés.

Cette mutation pourrait accroître la virulence du virus en augmentant sa capacité à pénétrer à l’intérieur du système respiratoire (les poumons). L’OMS a précisé que cette mutation ne rend pas le virus résistant aux médicaments antiviraux et que les vaccins actuellement disponibles restent efficaces.

Cette découverte souligne le risque permanent de mutation du virus, augmentant ainsi sa dangerosité au cours d’une même pandémie. La vaccination demeure efficace et constitue un bon moyen de protection des formes graves.