Un deuxième cas de fièvre hémorragique de Crimée-Congo enregistré dans Kurdistan en Irak Médecine des voyages

Publié le 22 mai 2022 à 15h39

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Irak, la région du Kurdistan irakien a enregistré une deuxième cas de fièvre hémorragique de Crimée-Congo (CCHF) chez un citoyen du district de Sinjar dans le gouvernorat de Ninive. Hospitalisé à Zakho puis à Dohuk, le diagnostic a été confirmé par le laboratoire central de Bagdad. Le patient possède des moutons et du bétail.
Il est à noter que le 1er cas a été enregistré à Erbil il y a quelques jours (nouvelle n°19221 du 14 mai 2022).

Par ailleurs, le département de la santé du gouvernorat de Maysan a annoncé l'enregistrement de 13 cas de fièvre hémorragique dans le gouvernorat, dont 10 sont confirmés et 2 décédés.

Source : ProMED.