Cas de salmonellose liés à la consommation de beurre de cacahuète aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 23 mai 2022 à 09h51

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, et les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) enquêtent sur une épidémie multi-états de salmonellose à Salmonella enterica Senftenberg. Au 21 mai 2022, un total de 14 personnes ont été infectées par Salmonella Senftenberg dans 12 États. Les patients ont été touchés à des dates allant du 17 février 2022 au 1er mai 2022, ils ont entre moins d'un an et 85 ans (médiane 56 ans), et 71 % sont des femmes. Sur 6 personnes ayant des informations disponibles, 2 ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé.

L'enquête a révélé que les cas sont liés à certains produits de beurre d'arachide fabriqués à l'usine de JM Smucker Company à Lexington, Kentucky, et distribué à travers les États-Unis. Dans une première enquête, cinq personnes infectées ont déclaré avoir mangé du beurre de cacahuètes, et 4 des 5 spécifiquement ont déclaré avoir mangé différentes variétés de beurre de cacahuète de marque Jif avant qu'ils ne tombent malades.

La FDA avait précédemment effectué une analyse de séquençage du génome entier sur un échantillon prélevé à l'usine de Lexington JM Smucker en 2010. L'analyse récente de la FDA a montré que cet échantillon environnemental de 2010 correspond à la souche causant des maladies dans cette épidémie actuelle.

Rappels sur la salmonellose :

La plupart des personnes infectées par Salmonella développent de la diarrhée, de la fièvre et des crampes d'estomac 6 heures à 6 jours après avoir été exposées à la bactérie. La maladie dure généralement de 4 à 7 jours et la plupart des personnes se rétablissent sans traitement. Chez certaines personnes, la maladie peut être si grave que le patient doit être hospitalisé. L'infection à Salmonella peut se propager des intestins à la circulation sanguine, puis à d'autres parties du corps.
Les enfants de moins de 5 ans, les adultes de 65 ans et plus et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de souffrir d'une maladie grave.

Sources : ProMED ; Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ; Food Safety News.