Le point sur les intoxications à la saxitoxine au Guatemala, 4 décès signalés Médecine des voyages

Publié le 25 mai 2022 à 06h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les autorités sanitaires du Guatemala ont signalé le 29 avril 2022 (nouvelle n°19211 du 11 mai 2022) trois cas d'intoxication paralysante par la saxitoxine après consommation de mollusques. Au 24 mai, 34 personnes sont tombées malades et quatre sont décédées (3 enfants et un adulte) après avoir mangé des coquillages.

La Commission nationale pour la surveillance et le contrôle de la marée rouge au Guatemala a prolongé l'alerte en raison de la présence de saxitoxines au-dessus des limites sur les côtes de Tiquisate, et des département de Escuintla, Retalhuleu et San Marcos. Les autorités ont exhorté le public à ne pas consommer de mollusques bivalves tels que les moules, les palourdes et les huîtres.

Pour rappel, le goût et l'apparence des coquillages contaminés ne seront pas différents de ceux des coquillages sains, et la cuisson ne détruit pas la toxine.

Source : Food Safety News.