Mise en garde contre la maladie de Lyme au Québec Médecine des voyages

Publié le 10 juin 2022 à 07h52

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Canada, les autorités des Cantons-de-l'Est du Québec mettent en garde les résidents et visiteurs contre une hausse des cas de maladie de Lyme. La Direction de santé publique de l'Estrie confirme que 387 cas de maladie de Lyme ont été déclarés sur le territoire de l'Estrie en 2021, contre 157 en 2020. La région regroupe 55 % des 709 cas déclarés au Québec. 

Les responsables de la santé ont déclaré que la maladie se propageait rapidement, affectant la municipalité régionale de comté du Granit ainsi que des villes comme Windsor et Val-des-Sources, qui n'étaient pas très atteintes auparavant.

Rappels sur la maladie de Lyme

La maladie de Lyme, ou « borréliose de Lyme », est une maladie bactérienne qui touche l'être humain et de nombreux animaux. La bactérie responsable de l'infection est un spirochète du genre Borrelia, Borrelia burgdorferi. Les espèces réservoirs sont des souris, des écureuils ou des cervidés.

Les Borrelia pathogènes semblent surtout transmises aux humains par des tiques du genre Ixodes.

Chez l'homme, trois grands types de manifestations initiales existent (ou coexistent), avec une symptomatologie à dominante nerveuse, arthritique ou dermatologique. Le traitement repose sur l'antibiothérapie.

Il est recommandé de prendre des précautions pour minimiser le risque d'exposition aux tiques par l'application des mesures suivantes :

  • appliquer un répulsif contenant du DEET sur la peau exposée ;
  • porter des vêtements imprégnés avec un insecticide approprié ;
  • porter des pantalons longs et des chemises à manches longues ;
  • enlever les tiques dès que possible ;
  • rester au centre de sentiers pédestres.

En cas de fièvre, de rougeur de la peau (en forme d'anneau) ou d'autres symptômes nouveaux après une piqûre de tique, consultez rapidement un médecin.

Source : ProMED.