Risque terroriste au Cameroun Médecine des voyages

Publié le 18 juin 2022 à 16h41

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Cameroun, dans la nuit du 7 au 8 juin 2022, une attaque violente et meurtrière contre un poste de gendarmerie a été perpétrée à Njitapon (département du Noun, région de l'Ouest), sur la rive sud-est du lac de Bamendjing

En conséquence, du fait d'opérations militaires en cours et de la persistance du risque terroriste, le séjour à proximité du lac de Bamendjing est déconseillé sauf raison impérative, dans un rayon de 20 km au-delà des rives. De même, il est déconseillé d'emprunter, sauf raison impérative, l'axe D66 reliant Kouomboum à Kouhouat et de se rendre sur le site touristique du lac de Petpenoun jusqu'à nouvel ordre.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.