Eviter tout voyage non essentiel en Ethiopie Médecine des voyages

Publié le 28 juin 2022 à 14h49

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Il est fortement recommandé d'éviter tout voyage non essentiel en Éthiopie en raison des troubles civils en cours et de la situation sécuritaire instable dans l'ensemble du pays.

A Addis Abeba, faites preuve d'une grande prudence, y compris à l'aéroport international de Bole, en raison des manifestations violentes et de la criminalité.

Evitez tout voyage dans les régions du nord en raison du conflit armé en cours, des troubles civils et de la situation sécuritaire instable :

  • Tigré
  • Afar (zones 1, 2 et 4 et la dépression de Danakil)
  • Amhara (zones de Gondar Nord, Awi, Gojam Ouest et Gojam Est)
  • Benishangul-Gumuz (zone de Metekel et zone spéciale de Maokomo)

 

 
Evitez tout voyages dans les régions centrales en raison des crimes violents, des enlèvements et de la violence armée :

  • Oromia (zone Wollega et zone Guji, dont la zone frontalière de la Région des Nations, Nationalités et Peuples du Sud)
  • Gambella, y compris les zones frontalières avec les régions voisines
 
Évitez tout voyage dans la région Somali en raison de la violence armée, du risque de terrorisme et du risque d'enlèvement. Cet avertissement inclut les zones frontalières avec les régions voisines.

 

Évitez tout voyage à moins de 50 km dans les région frontalières avec les pays suivants, en raison de l'instabilité chronique, du risque élevé d'attaques terroristes et d'enlèvements, de la violence et de la présence de mines terrestres :

  • Érythrée
  • Kenya
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud

 

Source : Ministère des affaires étrangères et du commerce international du Canada.