Alerte maximale après l'éruption du volcan Sakurajima au Japon Médecine des voyages

Publié le 25 juil. 2022 à 13h48

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Japon, l'activité du volcan Sakurajima se poursuit à un niveau élevé. La Japan Meteorological Agency (JMA) a relevé le niveau d'alerte volcanique au niveau le plus élevé de 5 (évacuation de la zone de danger), à la suite de l'éruption supérieure à la moyenne qui s'est produite le 24 juillet 2022 à 20 h 05, heure locale. Les personnes avaient déjà été évacuées de la zone de danger.

L'explosion intense a eu lieu à partir du cratère Minamidake, arrosant le cratère de bombes de lave incandescentes, dont une certaine quantité a été éjectée jusqu'à une distance de 2,5 km à l'est du cratère. Le bulletin d'alerte indique que les impacts balistiques des bombes volcaniques pourraient affecter une zone résidentielle située à environ 3 km du cratère principal.

Les autorités de la cité balnéaire de Kagoshima ont ordonné aux personnes vivant dans le quartier d'Arimura et dans une partie de celui de Furusato, soit à 51 personnes au total, de quitter les lieux.
Aucun dommage n'a été signalé dans l'immédiat.

Il est fortement recommandé de se maintenir à distance de la zone du volcan et de se tenir informé de l'évolution de la situation auprès des autorités locales.

Sources : Volcano Discovery : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.