Virus West Nile détecté chez des rapaces en Allemagne Médecine des voyages

Publié le 30 août 2022 à 14h29

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Allemagne, les autorités sanitaires ont notifié le 18 août 2022 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la détection du virus West Nile (WN ou virus du Nil occidental) chez 6 rapaces de la famille des Accipitridae, d'espèce non précisée, retrouvés morts le 29 juillet et le 4 août dans un zoo à Berlin.

Le diagnostic a été confirmé par isolement viral au Friedrich-Loeffler Institute Laboratoire national.

Le virus est transmissible à l'homme, via la piqûre de moustiques du genre Culex, chez qui il peut être responsable d'un syndrome pseudo-grippal ou de complications neurologiques graves.

Conseils aux voyageurs

Bien que l'infection à virus WN soit rare chez les voyageurs, pour se protéger il est conseillé de porter des vêtements de couleur claire avec des manches longues, pantalons et chaussettes dans les zones où les moustiques sont présents, surtout au crépuscule et à l'aube quand ils sont les plus actifs; et de se protéger des piqûres de moustiques en utilisant un insectifuge contenant du DEET.

Consulter un médecin en cas d'apparition soudaine de symptômes grippaux accompagnés d'une température élevée (fièvre) après un voyage dans une zone à risque.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).