Deux foyers d'infection à virus West Nile signalés chez des chevaux en Allemagne Médecine des voyages

Publié le 20 sept. 2022 à 12h47

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Allemagne, les autorités sanitaires ont notifié à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) deux foyers d'infection à virus West Nile (WN, ou virus du Nil occidental) chez des chevaux :

Le diagnostic a été confirmé par test sérologique (mise en évidence d'anticorps) à l'Institut Friedrich-Loeffler (laboratoire national).

Le virus est transmissible à l'homme, via la piqûre de moustiques du genre Culex, chez qui il peut être responsable d'un syndrome pseudo-grippal ou de complications neurologiques graves.

Conseils aux voyageurs

Bien que l'infection à virus WN soit rare chez les voyageurs, pour se protéger il est conseillé

  • de porter des vêtements de couleur claire avec des manches longues, pantalons et chaussettes dans les zones où les moustiques sont présents, surtout au crépuscule et à l'aube quand ils sont les plus actifs ;
  • de se protéger des piqûres de moustiques en utilisant un insectifuge contenant du DEET.
  • de consulter un médecin en cas d'apparition soudaine de symptômes grippaux accompagnés d'une température élevée (fièvre) après un voyage dans une zone à risque.

 

Source : ProMED.