Violences communautaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée Médecine des voyages

Publié le 25 sept. 2022 à 08h12

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, des violences intercommunautaires ont éclaté à Goroka (province des Eastern Highlands) le 19 septembre 2022. Ces violences se sont étendues à Wabag (province d'Enga). Pour rappel, cette zone est déconseillée sauf raison impérative.

En cas de présence impérative dans cette zone, il convient d'être extrêmement prudent dans ses déplacements, de se tenir à l'écart de tout rassemblement, et de se tenir informé de la situation politique et sécuritaire. Dans ce contexte, toute personne s'y trouvant est invitée à se signaler auprès de l'ambassade de France et à s'inscrire sur Ariane.

Ces recommandations de grande prudence sont étendues à l'ensemble des provinces composant les Highlands (Enga, Southern Highlands, Hela, Western Highlands, Jiwaka, Eastern Highlands et Simbu) où des violences intercommunautaires sont fréquentes.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.