Epidémie de salmonellose à Salmonella typhimurium en Suède Médecine des voyages

Publié le 17 oct. 2022 à 20h56

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Plus de 50 personnes sont tombées malades dans le cadre d'une épidémie nationale de salmonellose en Suède, dont la source n'a pas encore été identifiée. Au total, 54 cas confirmés dûs à Salmonella Typhimurium ont été signalés dans 20 régions différentes du pays entre le 17 septembre et le 5 octobre. Les patients sont âgés de 8 à 86 ans ; 31 d'entre eux sont des femmes.

Les cas ont été reliés par le séquençage du génome entier des échantillons des patients. Cela signifie qu'ils sont soupçonnés d'avoir été infectés par une source commune, selon l'Agence de santé publique de Suède (Folkhälsomyndigheten).

Les unités locales de contrôle des infections, l'Agence suédoise de l'alimentation (Livsmedelsverket) et Folkhälsomyndigheten enquêtent sur l'épidémie afin d'identifier la source de l'infection, qui est soupçonnée d'être un aliment largement distribué en Suède.

L'incident ne semble pas lié à une épidémie de Salmonella Typhimurium en cours au Danemark (nouvelle n°19896 du 11 octobre 2022). Les autorités pensent que l'épidémie en Suède est due à une source différente, car les souches ne sont pas groupées. 

Rappel sur Salmonella Typhimurium :

La bactérie de sérovar Salmonella Typhimurium est une bactérie qui appartient au genre Salmonella, de la famille des Entérobactéries. Elle est la cause de salmonellose la plus fréquente des intoxications alimentaires d'origine bactérienne.
La plupart des personnes infectées par Salmonella développent de la diarrhée, de la fièvre et des crampes d'estomac 6 heures à 6 jours après avoir été exposées à la bactérie. La maladie dure généralement de 4 à 7 jours et la plupart des personnes se rétablissent sans traitement. Chez certaines personnes, la maladie peut être si grave que le patient doit être hospitalisé. La salmonella peut se propager des intestins à la circulation sanguine, puis à d'autres parties du corps.
Les enfants de moins de 5 ans, les adultes de 65 ans et plus et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de souffrir d'une maladie grave. Un traitement antibiotique est alors justifié.

Source : Food Safety News.