Epidémie de salmonellose dans plusieurs Etats des Etas-Unis liée au contact avec des lézards Médecine des voyages

Publié le 21 oct. 2022 à 17h23

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux États-Unis, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et les responsables de la santé publique de plusieurs États américains recueillent différents types de données pour enquêter sur 2 épidémies multi-états de salmonellose dues à Salmonella sérotypes Vitkin et IIIb 61:z52:z53.
Les données épidémiologiques et de laboratoire montrent que l'origine est le contact avec des lézards de compagnie dragons barbus.

Au 12 octobre 2022, au total 23 personnes ont été infectées par les souches de Salmonella Vitkin (10 personnes) et Salmonella IIIb 61:z52:z53 (13 personnes), signalées dans 15 états : Californie, Idaho, Iowa, Kentucky, Michigan, Minnesota, New Jersey, New-York, Ohio, Oklahoma, Pennsylvanie, Tennessee, Utah, Virginie et Wisconsin.

Les personnes malades sont âgées de moins de 1 à 75 ans, avec un âge médian de 2 ans, et 10 (43%) sont des enfants de moins de 1 an. Treize (57 %) patients sont des femmes. Sur 17 personnes ayant des informations disponibles, 8 (47 %) ont été hospitalisés. Aucun décès n'a été signalé.

Recommandations 

Les amphibiens et les reptiles peuvent être porteurs de salmonelles même s'ils semblent en bonne santé et propres. Afin de limiter le risque de transmission à l'homme à partir de l'animal ou de son environnement, les CDC rappellent les règles à respecter

  • Les reptiles et les amphibiens ne sont pas recommandés aux enfants de moins de 5 ans, aux adultes de plus de 65 ans ou aux personnes dont le système immunitaire est affaibli.
  • Une hygiène des mains rigoureuse est indispensable juste après avoir touché, nourri ou soigné les animaux de compagnie ou après avoir nettoyé leur habitat.
  • Les amphibiens et les reptiles doivent être exclus des cuisines et autres endroits où la nourriture est préparée, servie, stockée ou consommée.
  • Le nettoyage des habitats des animaux de compagnie doit se faire à l'extérieur de la maison lorsque cela est possible. Sinon, le matériel utilisé (baignoire, évier, bassine ...) et son environnement doivent être nettoyés et désinfectés soigneusement juste après.
  • Enfin, il est proscrit : 
    • D'embrasser ou de se blottir contre les reptiles et les amphibiens, ou de les tenir près de son visage.
    • De laisser errer librement l'animal dans sa maison.
    • De se toucher la bouche après avoir manipulé des reptiles et des amphibiens.
    • De manger et boire à proximité des animaux.

Source : Centers for Disease Control and Prevention (CDC).