Cas de fièvre Q signalés en Bulgarie Médecine des voyages

Publié le 25 fév. 2023 à 12h15

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Bulgarie, le Centre National des Maladies Infectieuses et maladies Parasitaires (NCCPD) rapportent que depuis le début de l'année [2023], 7 cas de fièvre Q ont été détectés. A titre de comparaison, au cours de la même période de l'année précédente, pas un seul patient n'avait été enregistré.

Rappels sur la fièvre Q

La fièvre Q, ou coxiellose, est une zoonose causée par la bactérie Coxiella burnetii. La fièvre Q est typiquement une maladie professionnelle des travailleurs du secteur de la viande, des agriculteurs, des chasseurs ou des vétérinaires. La fièvre Q est causée par le contact direct ou indirect avec les bactéries des animaux infectés.

Cette bactérie est répandue dans le monde entier, et les réservoirs de l'agent pathogène sont nombreux chez les mammifères sauvages et domestiques : on peut la détecter chez les bovins, les moutons, les chèvres et autres mammifères domestiques, ainsi que les chats et les chiens. La transmission de l'infection se fait par voie aérienne par l'inhalation de particules contaminées en suspension dans l'air, et le contact cutané ou muqueux avec les selles, l'urine, les sécrétions vaginales, le sperme, le lait ou le placenta des animaux infectés.

Chez l’homme, la fièvre Q présente la particularité de se manifester sous une forme aiguë lors de la primo-invasion et d’évoluer vers une forme chronique dans 1 à 5 % des cas.

  • Le tableau aigu, asymptomatique dans plus de 60 % des cas, se manifeste le plus souvent sous la forme d’un syndrome pseudo-grippal, d’une pneumopathie ou d’une hépatite. La fièvre dure approximativement 7 à 14 jours, avec une guérison spontanée complète dans la majorité des cas.
  • Les infections chroniques, essentiellement représentées par des endocardites et des infections vasculaires, concernent surtout les patients âgés, de sexe masculin, porteurs de valvulopathies ou de prothèses ou d'anévrismes vasculaires.

Une infection lors de la grossesse peut se compliquer d’avortement ou d’accouchement prématuré.

Source : ProMED.