Aux Etats-Unis, l'épidémie nationale de Cyclospora dépasse les 200 cas ; la source n'est toujours pas identifiée

medecinedesvoyages.net

Aux Etats-Unis, l'épidémie multi-états de cyclosporose atteint les 210 cas confirmés en laboratoire. Cette épidémie touche 22 États et la ville de New York. Il est probable que l'épidémie en cours touche plus de 210 personnes en raison du délai qui s'écoule entre le moment où les patients tombent malades et celui où les tests de confirmation peuvent être effectués et les résultats transmis aux CDC. Par ailleurs, certaines personnes malades ne consultent pas de médecin, ce qui influe également sur le nombre de cas.

Les personnes malades dans le cadre de l'épidémie nationale en cours sont âgées de 3 à 95 ans, l'âge médian étant de 49 ans. Soixante-quatre pour cent des patients sont des femmes. La date médiane d'apparition de la maladie est le 5 mai 2023, avec une fourchette allant du 1er avril au 9 juin. Sur les 207 personnes pour lesquelles des informations sont disponibles, 30 ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé.

A ce jour, aucun aliment spécifique n'a été identifié comme étant à l'origine de cette épidémie.

Le nombre total de cas confirmés en laboratoire depuis le 1er avril comprend 20 patients en Géorgie et en Alabama liés à un foyer associé à des brocolis crus importés. Bien que la FDA et ses partenaires locaux aient mené des enquêtes de traçabilité, il n'y avait pas suffisamment d'informations pour identifier un type ou un producteur spécifique de brocoli. Aucun rappel n'a été effectué. Comme pour l'épidémie nationale, il est probable que plus de 20 patients soient associés à l'épidémie de brocolis, selon les CDC. Selon les CDC et la FDA, l'épidémie de Géorgie et d'Alabama liée aux brocolis frais semble terminée. Les deux États continuent de signaler d'autres cas d'infection par Cyclospora qui ne sont pas liés aux brocolis.

Rappel sur la cyclosporose :

La cyclosporose est causée par un parasite (Cyclospora cayetanensis) dont le seul réservoir connu est l'intestin de l'homme. Il se transmet selon un mode de contamination féco-orale, par l'intermédiaire d'aliments (crudités, fruits ...) ou d'eau contaminés (eau de boisson, natation / sports aquatiques). La transmission d'une personne à une autre est peu probable.

Les épidémies de cyclosporose sont généralement dues à des produits contaminés - généralement des fruits et légumes - dans la chaîne d'approvisionnement plutôt qu'à des pratiques de manipulation des aliments et/ou de nettoyage dans le restaurant.

La période d'incubation est estimée entre 7 et 14 jours. Les symptômes d'une infection sont des diarrhées liquides, des vomissements, de la fatigue, des nausées et des crampes d'estomac. En l'absence de traitement, la plupart des malades ont des symptômes pendant 6 à 7 semaines.
Il existe un risque de forme grave et/ou de manifestations prolongées chez le jeune enfant, la personne âgée et en cas de déficit immunitaire.
En cas de symptômes il faut consulter un médecin pour un éventuel traitement antibiotique et veiller à bien boire pour compenser les pertes en eau (en particulier lors de fortes chaleurs).

Conseil aux voyageurs :

Il peut être difficile de prévenir une infection à Cyclospora car le lavage des produits ne permet pas toujours de se débarrasser du parasite qui provoque la maladie. Il est conseillé aux voyageurs de maintenir un niveau d'hygiène individuelle (en particulier une hygiène des mains), et de prendre des précautions d'hygiène alimentaire (éviter les crudités, ne boire que de l'eau minérale en bouteille capsulée ou a défaut traitée par chloration ou ébullition).
En cas de possession de produits identifiés comme impliqués dans une épidémie lors d'enquêtes épidémiologiques, il est important de les éliminer et de bien laver et désinfecter les conteneurs et les tiroirs ou étagères de réfrigérateur qui ont servi à stocker les produits rappelés avant de les utiliser à nouveau.

Source : Food Safety News

Pages associées